.:.Chronique.:.

Pochette

KIV Orchestra

La roue

[Auris Media::2012]

|01 Bad Bad Horror|02 La roue|03 Blondika|04 This Is Not Tradition|05 Po Shpalam|

Vialka n'existe pas que dans son seul projet d'origine. Rien ne leur interdisait de sortir du cercle habituel de leurs pérégrinations. Au gré de leurs voyages Marylise Frecheville et Eric Boros ont été amené à rencontrer d'autres musiciens, d'autres cultures, d'autres approches artistiques qui ont pu les toucher et les fasciner. KIV Orchestra est la résultante de ces voyages qui met en scène Vialka, donc, et le groupe israélien d'"Avant/Hardcore/Klezmer/Karaté" qu'est Kruzenshtern & Parohod. Dans une ambiance très Europe de l'est, cabaret et dramaturgie en exergue, KIV Orchestra apporte en plus toute son expérience punk bohème et d'histoires néo-réalistes pas piqués des hannetons. En fait, KIV Orchestra se met dans la peau de toutes ces formations qui se sont tournées vers les cultures de l'est et plus particulièrement celles des Balkans. Pour autant, les cinq morceaux qui composent la roue échappent agréablement aux stéréotypes et tentent une lecture qui serait bien une rencontre de différentes cultures. C'est l'Orient qui rencontre l'Occident. Il n'y a pas d'affrontement ici. Bien au contraire, même si tout est mené tambour battant, ce qui prime avant tout c'est bien cette symbiose et une folie tourbillonnante qui vous entraîne à mille lieux des considérations modernistes et trop bien léchés. KIV Orchestra, dans le fonds, c'est une histoire de la vie, celle qui vous bouscule, vous fait circuler le sang bien plus vite qu'à l'habitude. En tout cas, cela vous donne l'envie d'aller voir ce qui se passe en dehors de la grisaille des tours de bétons qui vous entoure afin de respirer enfin...

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 29-06-2014

A voir également :

http://kruzenshterniparohod.bandcamp.com/album/la-roue

?>