.:.Chronique.:.

Pochette

Rouge Piéton

Rouge piéton ep

[Autoproduction::2014]

|01 Noir |02 Protocole|

L'idée est entêtante et sort difficilement de ma tête. Après avoir vu pour la seconde fois Godflesh sur scène (au Hellfest 2014 pour être exact) et après avoir écouté le premier ep du duo strasbourgeois Rouge Piéton, il apparaît difficile de ne pas faire de rapprochement. Il y a bien des différences entre les deux groupes mais les points communs ne sont pas rares. Rouge Piéton est donc une formation qui fonctionne en binôme avec un matériel spartiate mais qui a une volonté farouche d'aller droit au but sans être obligé d'être poli. D'ailleurs, ils se définissent de le manière suivante : « L'intention est de répondre. Un binôme direct et utilitaire, sans aucun discours. » Cela a au moins le mérite d'être clair. Armés d'une guitare et d'un synthétiseur, Rouge Piéton martèle, assène et impose une musique brutale et sans concession qui ne fait rien pour être confortable. En ce sens, mais aussi dans la forme qu'elle soit sonore ou dans la trame musicale, il y a de forts points communs avec Godflesh. Mais là où les américains sont plus issus des scènes metals et indus, Rouge Piéton est plus ancré dans une culture punk où le nihilisme est roi. Deux morceaux, donc, dans ce ep introductif qui apparaissent comme des brûlots incandescents qui font largement monter notre niveau de stress dans le bon sens. On serre les dents, non pas de crispation mais bien parce qu'on se sent en adéquation avec la saine tension qui se dégage de ce groupe. En tout cas, il nous tarde déjà d'en savoir un peu plus.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 28-06-2014

A voir également :

http://rougepieton.bandcamp.com/album/ep

?>