.:.Chronique.:.

Pochette

Gel:

Dolce

[Plop::2003]

|01 Narcissisme & Paranoïa|02 Fâne|03 La Capacité D'Accueil Des Cèdres|04 Notion De Cure|05 L'objet|06 Elle L'Aima Jusqu'au Jour Où, Victime D'une Septicémie Contractée Au Cours Des Pratiques Secrètes...|07 Privé|08 Du Haut D'Un Terril Elise A Le Vertige Lorsqu'elle Pense A Ton Joli P'tit Cul|09 Tout Est Clean|

Derrière Gel : se dissimule Julien Locquet qui reste plus connu sous le pseudo de Dorinne_Muraille. Ayant un certaine popularité à l’étranger et ayant également produit un disque pour Fat Cat assez récemment, notre Julien Locquet (Locquet, Lochet, Deschiens… bon, d’accord, je me tais…), reste un illustre inconnu, sinon pour quelques amateurs, dans son propre pays. Ce n’est pas si grave, sa notoriété internationale le fait au moins voyager (au Japon notamment). C’est déjà ça de gagné. Mais que J.Locquet ne soit pas reconnu en France n’est pas vraiment une surprise car sa musique n’est pas ce qu’on peut appeler une musique facile d’accès et vouée à l’écoute du plus grand nombre. On entre avec Gel : dans les hautes sphères de la musique électronique expérimentale, à la limite de la déstructuration intégrant la technique du cut up et mélangeant à l’électronique des instruments acoustiques (piano et guitare). Gel : s’adresse donc a un public exigeant qui ne se laissera pas facilement amadouer, je le crains. Car ce disque reste assez inégal passant de morceaux assez rudes à d’autres nettement plus convaincant. Ce n’est pas forcément la difficulté du disque qui reste en travers de la gorge, on peut aisément s’en affranchir, mais c’est le fait qu’on adhère pas toujours à l’approche de la chose. C’est un sentiment de frustration qui se dégage de ce disque. En tout cas ceux qui aime les musiques complexes seront ici servis. Gel : vous tend les bras.

note : 5.5

par Fabien, chronique publiée le 01-11-2003

A voir également :

http://www.inpartmaint.com/plop/

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Noémie : avis du rédacteur

?>