.:.Chronique.:.

Pochette

Night Beats

Sonic Bloom

[The Reverberation Appreciation Society::2013]

|01 Love Ain't Strange (Everything Else Is)|02 Sonic Bloom|03 Playing Dead|04 Outta Mind|05 Real Change|06 Satisfy Your Mind|07 Catch a Ride to Sonic Bloom|08 The Seven Poison Wonders|09 As You Want|10 The Hidden Circle|11 Rat King |12 At the Gates|13 The New World|

En général les groupes qui se complaisent dans le revival 60's ou 70's sont d'un ennui à vous faire préférer le visionnage du dernier spectacle de Cauet. Je sais, ça n'a rien à voir dans l'absolu mais dans le degré de platitude on peut y trouver un certain rapport. Enfin, l'un dans l'autre, ça reste une punition. Pour autant, il arrive que certains parviennent à se transcender et à développer autre chose qu'une pale copie qui ne fera qu'effleurer le sujet sans jamais aller au fond des choses. Pour ceux qui sont allés au-delà on pense évidemment aux Cramps, The Jesus and Mary Chain (dans une tendance nettement plus noisy) ou aux Raveonettes, des groupes qui auront agi dans le bon sens en ne se contentant pas de recracher les leçons apprises. Aujourd'hui on pourra également rajouter Night Beats qui, avec un album comme Sonic Bloom, se place dans le peloton de tête de ceux qui ont un cerveau entre les oreilles et qui savent s'en servir. Et c'est même rassurant car Night Beats nous montre que l'on peut faire appel aux méthodes du passé sans justement passer pour un nostalgique forcené. Certes, Sonic Bloom fait largement écho à une époque révolue mais il y a comme un feu sacré qui imprègne chacun des membres du groupe. Disque aussi soigné que crasseux, Sonic Bloom possède les bonnes vibes, les bonnes mélodies, les bonnes attitudes sans être dans une crânerie trop voyante. Night Beats fait ce qu'il faut sans trop en rajouter en laissant faire le talent qui les habitent faire le reste. Et il faut bien avouer que ce deuxième album est des plus séduisants. On ne lui trouve pas vraiment de failles et ne se complaît pas dans un simplisme trop ringard. On sent bien que ces petits gars de Seattle croient à ce qu'ils font et qu'ils y mettent les moyens. Morceaux alambiqués, tortueux, sentant bon ce rock psyché nerveux qui vous fait passer dans une autre dimension. On se doute que Night Beats n'aura pas grand chose d'autre à nous proposer mais, en l'état, c'est déjà beaucoup. Surtout s'ils sont capables de nous pondre des morceaux d'une telle qualité qui sont à des années lumières de la simple démonstration. Ce feu sacré, quand on le tient, on n'a pas vraiment envie de le laisser s'échapper.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 09-05-2014

A voir également :

https://www.facebook.com/thenightbeats.u.s

?>