.:.Chronique.:.

Pochette

KK Null + The Noiser

KK Null + The Noiser

[Monotype Rec::2013]

Belle rencontre que celle-ci. D'un côté le japonais KK Null qu'on ne présente plus vraiment tant il aura marqué la scène noise de ces trente dernières années. De l'autre, Julien Ottavi aka The Noiser, artiste pluridisciplinaire, membre fondateur de l'association Apo33 qui s'active depuis les années 90 à donner vie à une idée de la musique et des arts qui dépassent bien souvent les visions dogmatiques . En tout cas, ce disque est la réunion de deux personnages sans concessions qui n'ont jamais ressenti ce besoin d'être dans le compromis pour donner une image trop positive d'eux mêmes. Non, KK Null et The Noiser sont des jusqu'au boutiste, des artistes qui tentent de repousser les limites quitte à ne pas être compris. Cette collaboration pourrait être de cette catégorie mais on ne peut s'empêcher d'être fasciné par la capacité créatrice des deux hommes, de manier les sons, les tordre, les modeler, détruire la notion de mélodie et de faire vivre leur musique non pas comme un affrontement sans nuances mais comme une expérience intense qui vous pousse dans vos derniers retranchements. Le plus passionnant de cette affaire c'est bien cette inventivité, la richesse de la palette sonore et l'intégration d'influences très diverses qui ne va pas puiser que dans le harsch noise. Oui, parce que si le harsh noise est dénué de mélodie, de rythme et que sa violence reste inouïe, la voie prise par KK Null et The Noiser est certainement plus subtile. Ici, la notion de mélodie est des plus abstraite mais tout ce qui est rythme est mis à forte contribution et ce avec des influences, comme on l'a vu, très variées (electronica, glitch, musique contemporaine, field recordings, musiques hindoues, tribalisme...). Le duo semble partir dans tous les sens mais, quand on y réfléchit, il existe une certaine cohérence dans l'ensemble. Une cohérence dans l'expérimentation, dans le traitement et dans le cheminement. KK Null et The Noiser prouvent une fois de plus qu'ils sont des sculpteurs de matières sonores et que la mise en commun de leurs idées ne peut faire que des merveilles.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 20-04-2014

A voir également :

http://www.apo33.org/noise/doku.php

http://kknull.com/

?>