.:.Chronique.:.

Pochette

Klimperei & GNG

Alfred

[MonsterK7::2013]

|01 Alfred, un beau jour|02 Autour d'Alfred (dédié à Oliver Schwem)|03 Alfred très en vacances|04 Le syndrome Alfred (dédié à Anne & Gary)|05 Alfred trompe le monde|06 A l'ouest d'Alfred|07 Alfred sur trois pattes|08 En forme d'Alfred|09 Alfred et ses fantômes (dédié à Dom aka Voxfazer)|10 L'Alfred et l'oméga|11 Dans les traces d'Alfred|12 Alfred en solo (dédié à toutes les choses perdues)|13 Adieu Alfred (dédié à Mathilde Chenin)|



La rencontre entre Klimperei et GNG (duo français d'électro-pop bricolée) s'est faite lors du festival Music For Toys pendant lequel ils ont noué une relation particulière qui a abouti à ce disque concept aux allures bucoliques et débonnaires. Et de concept il en est bien question ici puisque les deux entités ont créé de toutes pièces le personnage d'Alfred et en propose ici leur vision personnelle dans laquelle chacun des morceaux est une tranche de vie dudit Alfred. Mais ce disque est aussi une invitation car si Klimperei et GNG nous offre une vision personnelle d'Alfred l'auditeur est également appelé à « imaginer », interpréter le personnage à travers le prisme de la musique initiée par le trio. Alfred est cette rencontre entre la toy-music qui accompagne Klimperei depuis une bonne vingtaine d'année et l'électronique artisanale et multiforme de GNG. Deux univers qui se rejoignent assez bien et qui permettent une symbiose intéressante. Légèreté, intelligence mélodique, ne se prenant jamais trop vraiment au sérieux, ce disque nous propose une musique volontairement bancale et tortueuse qui n'hésite aucunement à prendre les chemins vicinaux plutôt que les grandes autoroutes où il ne peut y avoir de surprise. Ici, on laisse la place à l'imagination, à l'émerveillement, à des mécaniques autant fantasmagoriques que pétries d'une poésie naïve. Clairement, Alfred est un doux rêveur qui fait abstraction de la violence du monde réel. Un peu comme un autiste, il se construit son propre univers aux contours parfois un peu floues mais suffisamment solides pour qu'il soit protégé des agressions extérieures. Cependant, Alfred n'est pas quelqu'un de complètement fermé. Il reste curieux, comme un enfant et prend tout ce qu'il y a de bon à prendre dans ce qui l'entoure, ignorant tout le reste qui ne trouve pas grâce à ses yeux. Klimperei et GNG, dans cet optique, se sont montrés généreux et prompts à créer une musique chatoyante, souple et débarrassée des contraintes du quotidien. Ils se montrent dès lors assez fidèles à ce qu'ils ont toujours fait mais, ici, ils donnent vie à un individu tout en imaginant quelle serait la musique qui lui correspondrait le mieux et qui dicterait ses actes. Une démarche particulière qui fonctionne à merveille. En tout cas on se plonge dans cet univers avec délectation tout en essayant de donner un visage et une allure à ce Alfred peut-être pas aussi imaginaire que l'on croit.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 06-04-2014

A voir également :

http://klimperei.free.fr/

http://gngmusic.bandcamp.com/

?>