.:.Chronique.:.

Pochette

Nedry

In a Dim Light

[Monotreme::2012]

|01 I Would Rather Explode|02 Post Six|03 Violaceae|04 Havana Nights|05 Dusk Till Dawn|06 Float|07 Land Leviathan|08 TMA|09 Here.Now.Here|10 Home|

Déjà moyennement convaincu par Condors, leur premier album, on ne sera pas plus enthousiasmé par son successeur, In a Dim Light. Sans vouloir être méchant et sans vouloir les enfoncer plus qu'ils ne le méritent vraiment, il y a une certaine constance chez Nedry dans le conventionnel qu'on a vite fait de faire passer pour un trip-hop qu'on a un peu trop rabâché pendant des années. Pour Condors, on avait mis ce groupe dans la veine d'un Björk ou d'un Garbage. Aujourd'hui, on peut trouver en plus certaine intonations de voix à la Sinead O'Connor chez Ayu Okakita. Au niveau des comparaisons on s'arrêtera là et on pourrait même en rester là tout court. En effet, on ne constate pas d'évolution notable ni même une capacité chez Nedry à élever son niveau. Pourtant, comme pour Condors, les choses sont bien menées, produites avec une certaine intelligence mais on sent bien que, quoi qu'il arrive, Nedry ne fera que se débattre dans les méandres d'une seconde division qui ne dit pas son nom. Personne ne peut douter que les londoniens fassent des efforts, se creusent les méninges pour essayer d'être au-dessus du lot. Tout ce que réalise le groupe est certes très louable et pétri des meilleures intentions. Pour autant, personne ne peut être dupe de ce degré fusionnel qui peut manquer à Nedry et qui l'empêche immanquablement de jouer les premiers rôles. Il est douteux que ce jour puisse arriver et ce disque ne restera comme une curiosité dont l'éclat ne brillera que faiblement dans le firmament de l'histoire du rock. Ce n'est pas leur faire injure mais c'est le dur destin de la grande majorité des groupes d'ici bas.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 03-04-2014

A voir également :

http://nedrymakesmusic.com/

?>