.:.Chronique.:.

Pochette

Akiyama/Carter/Kiefer

The Darkened Mirror

[Monotype Rec::2013]

|01 Grandmother's Body|02 Alligator|03 Bloody Mary|04 Sea Hag's Lament|05 The Duendes|06 The Lady in Lace|07 The Hook|08 The Express Train to Hell|09 The Vanishing Hitchhicker|

Si Tom Carter et Christian Kiefer ont déjà collaboré ensemble, cette mise en situation en trio avec Tetuzi Akiyama est, elle, inédite. Ce dernier, d'ailleurs, évoluant rarement seul, s'associe ici avec les deux américains pour un disque au fort accent méditatif et ce dans un environnement pour le moins spartiate. Nous serons même assez tenté de dire que nous avons affaire ici avec un disque d'americana encore plus sobre que ce que peut nous proposer des artistes comme Smog ou Will Oldham. Il faut dire qu'avec ces trois là, il ne fallait sans doute pas s'attendre à autre chose. Les trois hommes nous ont habitué depuis bien longtemps à être dans une veine largement épurée (on parle notamment pour Tetuzi Akiyama de musique « réductionniste »). Entre miniatures et vagabondages électriques, le trio évolue dans une ambiance pour le moins abstraite et rêveuse. Nous ne sommes pas loin ici de l'expérience improvisée où les trois musiciens se nourrissent des performances de chacun. Tortueux, souvent rêveur, ne marchand jamais du même pas, intégrant des accidents sonores et allant largement puiser son inspiration dans le blues et la folk les plus foutraques et borderlines, ce trio développe une musique singulière et pure qui peut rappeler les expériences d'un Fred Frith ou d'un Eugene Chadbourne. Ainsi, The Darkened Mirror (beau titre soit dit en passant et tout à fait évocateur) est un disque d'une beauté crépusculaire qui ne peut que ravir les amateurs de musiques obliques. En la matière, cet album est un cas d'école.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 02-04-2014

A voir également :

http://www.monotyperecords.com/index.html

?>