.:.Chronique.:.

Pochette

Dillon

The Unknown

[B-Pitch Control::2014]

|01 The Unknown|02 A Matter of Time|03 You Cover Me|04 Forward|05 In Silence|06 4ever|07 Evergreen|08 Into the Deep|09 Don't Go|10 Lightning Sparked|11 Nowhere|12 Currents Change|

Dire qu'on attendait le nouvel album de Dillon avec une impatience indécente ce serait mentir. Pourtant, Dominique Dillon de Byington avait su nous séduire avec The Silence Kills, son premier album. Mais Dillon, comme tant d'autres, fait partie de ceux et celles qui partent placés et sur qui on fonde quelques espoirs. On est juste dans une position d'attente en ce qui concerne une artiste comme Dillon et on prend ce qui vient non pas comme une bénédiction mais comme la suite d'un premier boulot qui demandait confirmation. On passe tellement vite de la lumière à la pénombre qu'on a appris avec le temps à être méfiant. The Unknown, donc, est le second album de Dillon nous arrive entre les mains et la première question qui nous brûle le clavier c'est de savoir si elle a réussi a rééditer ce qui avait su nous séduire dans The Silence Kills. Grosso modo, il n'y a pas de grandes nouveautés chez elle. On retrouve ce chant qui lui va à ravir, fragile et juvénile, ainsi que cette ossature musicale qui allie piano et électronique minimalistes. Ce qui nous rassure, dans le fonds, c'est que Dillon grandit bien, a digéré son premier opus pour continuer à aller de l'avant pour nous proposer des morceaux intimistes à la beauté diaphane. Dillon n'est pas là pour nous bousculer ni pour être dans la performance. Elle est ici pour distiller des morceaux sensibles et rêveurs qui, de son propre aveu, sont portés par des « abstraites » et « ouvertes » mais qui sont une part importante de sa personnalité introvertie. The Unknown, comme son prédécesseur, distille une sorte de pureté froide qui nous émeut à coup sur. Si cet album a comme seul défaut de rester sur le même rythme il y a tout de même une constance dans la qualité des morceaux. La jeune femme ne s'est pas laissée griser par l'intérêt qu'on lui a déjà porté et quand bien même elle a joué un peu la sécurité sur ce disque elle montre aussi que sa sensibilité ne s'est pas évaporé aux quatre vents. The Unknown est une suite logique, pas surprenante mais largement satisfaisante. Ce qui importe ici, c'est qu'elle ne déçoit pas et que sa qualité d'écriture est resté intacte. Un titre comme A Matter of Time est en le plus bel exemple.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 04-03-2014

A voir également :

http://www.dillon-music.com/

?>