.:.Chronique.:.

Pochette

Teardo Teho Bargeld Blixa

Still Smiling

[Specula::2013]

|01 Mi Scusi|02 Come Up and See Me|03 Axolotl|04 Buntmetalldiebe|05 Still Smiling|06 Nocturnalie|07 Alone With the Moon|08 What if ...?|09 Konjunktiv II|10 Nur Zur Erinnerung|11 A Quiet Life|12 Defenestrazioni|

>Blixa Bargeld est sans doute très attaché à son groupe Einstürzende Neubauten mais ça ne l'a jamais empêché d'avoir des projets annexes. Pendant longtemps il a accompagné Nick Cave avec les Bad Seeds, sorti des disques seul ou accompagné avec Gudrun Gut (Malaria!), Bettina Köster ou, plus récemment, Alva Noto. Il ne s'engage jamais au hasard et s'emploie toujours à sortir des disques qui se rapprochent le plus de son idéal artistique. De fait, il évacue assez vite ce qui pourrait le faire dévier de sa route. Il faut que cela porte sa marque et tant pis si cela peut susciter de l'incompréhension. De toute façon, il n'en a toujours fait qu'à sa tête et Still Smiling bien qu'il soit fait en collaboration avec le guitariste italien Teho Teardo (membre de Modern Institute, Matera avec Mick Harris et proche d'Erik Friedlander) n'est rien d'autre qu'un disque qui lui ressemble. Et comment pourrait-il en être autrement ? Toutefois, Bargeld est suffisamment intelligent pour ne pas tout centrer autour de sa personne. Pour exister ici, il sait qu'il a besoin de Teho Teardo et il le laisse s'exprimer librement. Still Smiling ne sera donc pas le disque d'un despote mais il portera bien la marque des deux personnages. Un disque qui se situe sur un pied d'égalité même si l'aura d'un Blixa Bargeld a toujours tendance à prendre une place plus importante que prévue. Quoi qu'il en soit, dans une veine plus acoustique que d'habitude (en tout cas à l'opposé du projet anbb), Still Smiling est un album riche, intime, viscéral et lumineusement beau. Décliné en italien, allemand et anglais, ce disque se veut internationaliste mais, principalement, profondément humain. L'emploi de plusieurs langues est aussi là pour montrer que quel que soit le langage employé, les sentiments humains restent les mêmes et sont, comme la musique, universels. Mais quand on revient sur le côté plus formel de l'album, Still Smiling est d'une beauté infaillible dont ne peut suspecter qu'elle puisse être artificielle. Avec sobriété le duo délivre une musique qui passe par différents sentiments et le côté charnel de la voix de Blixa Bargeld y est sans doute pour beaucoup. Mais l'importance de Teho Teardo n'en est pas moindre. Ici, Bargeld ne prend de l'ampleur que parce qu'il est bien accompagné et pas l'inverse. Il n'en demeure pas moins que Still Smiling est un disque vibrant et qui, dans l'année écoulée, n'aura eu que peu d'équivalents.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 03-01-2014

A voir également :

http://www.blixa-bargeld.com/

http://tehoteardo.com/

?>