.:.Chronique.:.

Pochette

White, Emily Jane

Blood / Lines

[Talitres::2013]

|01 My Beloved|02 Faster Than the Devil|03 Keeley|04 Thoroughbred|05 Wake|06 Dandelion Daze|07 Holiday Song|08 The Roses|09 The Wolves|

Autant que je m'en souvienne, Emily Jane White n'a jamais été décevante et après trois années plus que remplies, elle s'est accordé un petit break, histoire de reprendre son souffle. Deux années pour se ressourcer, pour se donner un peu de temps avant de se remettre à la tâche. Cela peut être salvateur comme destructeur. Mais deux ans ce n'est rien et on ne peut pas dire que cette absence ait été trop longue. Pour autant, le plaisir de la retrouver n'est pas minime et elle se fait sans suspicion mal placée. On se jette sur Blood / Lines, certain de ne pas être déçu. Et pourquoi le serions nous ? Il n'y a aucune raison et ce quatrième album (déjà... on ne voit pas le temps passer...) ne fait que renforcer notre foi en elle. Cependant, il y a bien quelque chose de changé chez Emily Jane White. L'américaine sort du schéma trop souvent entendu du folk americana à la Laura Veirs pour atteindre une musique sans doute plus personnelle tout en gardant ce côté émouvant et quelque peu céleste qui l'a toujours habité. Blood / Lines montre une Emily Jane White qui continue d'évoluer, de mûrir et de prendre un ascendant certain sur pas mal de gens qui penseraient pouvoir la dépasser. Non, Emily Jane White est précautionneuse et ne se laisse pas aller à la médiocrité ni encore à la moindre tentation qui rendrait ses chansons secondaires. On retrouve ici toute la grâce de la dame, son emphase qui touche à chaque fois au cœur et des morceaux d'une infinie justesse. C'est bien ce dernier point qui la caractérise particulièrement. Là dessus, Emily Jane White est inattaquable et ces deux années de retraite a été pour le moins salutaire. Cela lui a sûrement permis de faire ce disque posément, sans pression particulière afin de trouver ce qu'il a toujours animé. A moins d'être un parfait génie stakhanoviste enchaîner les disques sans temps mort vous assure une sortie de route qui peut être fatale. Probable qu'Emily Jane White ait senti le danger. Blood / Lines signe donc le retour d'une grande dame qu'on écoute encore une fois religieusement en se disant que la vie a tout de même de bons côté et que s'y accrocher n'est pas totalement vain.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 29-12-2013

A voir également :

http://www.emilyjanewhite.com/

?>