.:.Chronique.:.

Pochette

Brou de Noix

000

[Autoproduit::2013]

|01 Ashes|02 Wine |03 Compost|04 Dynamo|05 Wild Things|06 Chords of Banana|07 Derviche Tourneur|08 Amnesia|09 Golden Sunshine|10 Insomnia|11 Alhambra|12 The Insiders|13 Octronic|14 Nux Vomica|15 Eraserhead|16 Shivers|17 Lost|

On peut louer tous les jours ceux qui se casse un peu la tête pour se doter d'un pseudo un peu original. Certes, il y en a qui n'ont pas une once d'imagination et cela se ressent dans leur musique en atteignant bien souvent le ridicule voire l'insupportable. Les exemples sont légions. Mais quand, comme Fred Debief (déjà croisé dans lufdbf), on est un peu moins con que la moyenne on parvient à se trouver un nom qui laisse parler l'imagination et qui colle à quelque chose de plutôt concret et de solide. Brou de Noix donc. Les propriétés du brou de noix sont multiples mais, principalement, on retiendra celle qui renvoie à l'utilisation du brou de noix pour la peinture. En effet, le brou de noix, utilisé comme colorant donne une encre brune pour qu'elle s'emploie en lavis (technique de peinture qui consiste à n'utiliser qu'une seule couleur en la diluant pour en obtenir différentes nuances). La démarche de Brou de Noix (Fred Debief cette fois, du coup...) donne l'impression de reprendre ce principe en l'appliquant à la musique. A partir d'une seule et même coloration sonore Fred Debief obtient cette multiplicité de nuances qui font de ce 000 un disque quelque peu à part. Parce que oui, 000 n'est pas seulement un disque de musique électronique, c'est un album qui sait voir un peu plus large. A la base, ce sont seize ep qui, en trois titres chacun, tentait de revisiter tout ce qui avait marqué Fred Debief et qui l'a incité à devenir ce qu'il est aujourd'hui. 000 est alors une sorte de synthèse de tous ces ep mais pas seulement, parce que comme celui qui se cache derrière Brou de Noix, ce disque a quelque chose d'intime. Et c'est bien l'intimité de notre multi-instrumentiste qui est ici déployée et son histoire musicale qui s'étale devant nous. Parce que oui, si la base est électronique et que cet album tourne toujours autour de cela, Brou de Noix est toujours dans l'optique d'élargir son propos. C'est d'ailleurs dans ce genre de disque que l'on voit quel est le parcours musical d'un individu, ce qu'il lui rapporte, ce qu'il en retient et comment il parvient à le transformer pour donner quelque chose de plus personnel. Ainsi 000 explose de sonorités diverses, incluant des schémas expérimentaux, rock, indus, ethnique et de bien d'autres choses. Il n'y a rien de banal là dedans et c'est loin d'être un fourre tout. 000 est un album très construit, raisonné mais aussi qui tient de la passion. Un peu d'iconoclasme, une multitude d'idées comme si Fred Debief ne pouvait pas s'arrêter de penser, de réfléchir. C'est quand même mieux dans ce sens là. 000 est alors ce genre de disque qu'on semble découvrir à chaque écoute parce riche, trop riche. Un album véritablement inépuisable...

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 07-11-2013

A voir également :

https://broudnoix.bandcamp.com/album/000

?>