.:.Chronique.:.

Pochette

Traams

Grin

[Fat Cat::2013]

|01 Swimming Pool|02 Demons|03 Flowers|04 Head Roll|05 Fibbist|06 Reds|07 Sleep|08 Grin|09 Hands|10 Loose|11 Klaus|

J'ai cru m'étrangler. En écoutant les premières mesures de ce qui est le premier album de Traams je n'étais pas loin de penser que le label Fat Cat avait perdu son flair et se mettait à signer vraiment n'importe quoi. Heureusement que ce genre de pensées fugitives ne sont jamais définitives. Très vite on ravale nos mauvaises certitudes et on tends un peu plus l'oreille. Traams vaut sans doute que l'on s'attarde et ce pour plusieurs raisons. Formé en 2011 les britanniques ont clairement brûlé les étapes mais si un label comme Fat Cat leur a mis le grappin dessus ce n'est pas par hasard. Et on s'en rend compte sur ce Grin qui est un véritable brûlot post-punk qui tient presque du miracle. En effet, Grin a de l'énergie à revendre et c'est loin d'être un disque idiot qui surferait sur des formules maintes fois ressassées et qui sentent lamentablement le réchauffé comme on l'a trop souvent entendu ces derniers temps. Traams, malgré un chanteur un peu horripilant, décoche non pas des flèches mais de véritables missiles qui s'affranchissent assez librement du format standard de la chanson rock. Alors des morceaux hypnotiques de sept minutes ne leur font pas peur et encore moins le fantôme d'un Joy Division voire de sa suite New Order bien présent sur ce disque. Et c'est là qu'on pousse un gros soupir de soulagement. Traams n'est pas une copie conforme et ses influences ne se résument pas au mythique groupe de Ian Curtis. Celui-ci n'est qu'un prétexte mais ce n'est pas le fonds de commerce de Traams. Bien au contraire, son champs d'action va quand même un peu plus loin et c'est avec des chansons qui rebondissent sans cesse que le trio anglais se montre carrément percutant. Dévastateur, Grin a sans doute le charme et la force d'un groupe qui n'a qu'un très court vécu et n'a donc que de la bonne volonté à nous offrir mais il y a aussi chez eux une vraie intelligence dans la constructions de leurs morceaux, une réelle fraîcheur et une spontanéité qui ne souffre aucune contestation. Clairement, Traams est bien l'un des groupe du moment et il ne serait pas idiot de les prendre un tant soit peu au sérieux.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 09-10-2013

A voir également :

http://traams.bandcamp.com/

?>