.:.Chronique.:.

Pochette

Sofy Major

Idolyze

[Solar Flare Records / No List Records::2013]

|01 Aucune importance|02 Comment|03 Steven the Slow|04 Bbbbreak|05 UMPKK pt.1|06 UMPKK pt.2|07 Slow and Painful|08 Coffee Hamam|09 Seb|10 Platini|11 Frost Forward|12 Power of Their Voice|

Il aura quand même fallu une sacré abnégation pour Sofy Major afin de sortir ce disque. Parce que oui, ce disque aurait très bien pu ne jamais voir le jour. Tout commençait plutôt bien puisque les clermontois avait réussi à embaucher Andrew Schneider (Keelhaul, Converge, Unsane...) pour enregistrer le disque au Translator Audio Studio à New York. Sauf que Sofy Major n'étaient pas les seuls à faire le voyage. En effet, le groupe a joué alors de malchance puisque New York fut touché au même moment par l'ouragan Sandy avec les dégâts que l'on sait. Le studio détruit (on peut y voir l'étendu du désastre ici et si le cœur vous en dit vous pouvez contribuer à sa reconstruction), le matériel de Sofy Major en piteux état, le projet Idolize se voyait particulièrement compromis. C'était sans compter le soutien de Dave Curran de Unsane qui leur a permis finalement de faire ce pourquoi ils étaient venus à savoir cet album mais aussi une tournée de trois semaines à travers les Etats Unis.

On ne parlera pas de miracle pour ce disque mais plutôt d'aventure quelque peu hors norme. Ce qui aurait pu être un naufrage pour un groupe qui aura risqué un peu plus que sa chemise dans l'histoire, se révèle finalement comme l'une des meilleures surprises de cette année. Du moins dans la famille post-hardcore. Malgré les mésaventures, Sofy Major ne s'est pas désuni et est resté sur l'objectif principal avec, sans doute, plus d'envie que d'habitude. Cela se ressent dans Idolize qui, à aucun moment, ne laisse penser qu'il pourrait y avoir un instant quelconque de faiblesse. Rien ne laisse penser ici que Sofy Major soit dans la difficulté. Bien au contraire, le trio vous prends tout de suite à la gorge et vous impose son rythme avec une efficacité redoutable. Solide de bout en bout, il est à noter que Sofy Major a bénéficié de la participation de Dave Curran (comme si il n'en avait pas fait assez pour le groupe) sur un titre (Steven the Slow) où il chante et pour lequel il aura écrit les paroles. Réussite saignante et sans concession, Idolize fait rentrer Sofy Major dans la cour des meilleures formations du moment. C'est même indiscutable.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 25-09-2013

A voir également :

http://www.sofymajor.com/

?>