.:.Chronique.:.

Pochette

Marvin

Barry

[Africantape::2013]

|01 Tempo Fighting|02 Automan|03 Giorgio Morricone|04 As Noisy As Possible|05 Barry|06 The Dark Sheep|07 Un chien en hiver|08 We Won't Get Fooled Again Anymore|09 Jey Ferson|

C'est irrépressible. En écoutant Barry en boucle (parce qu'on ne peut pas faire autrement) on se met en mode Roger Couderc pour crier « Allez les petits ! », en brandissant les bras, mains ouvertes et fiévreusement fébriles. C'est le tremblement du bonheur, la transe extatique qui vous met à genoux à coup sur et qui ne peut s'arrêter que si on vous coupe la tête. Déjà, avec Hangover the Top on était resté knock out pendant un bon bout de temps et il était dit que Marvin n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. Barry, en bon bulldozer qu'il est, fait plus qu'en remettre une louche. Personne n'aurait pu prédire que Marvin atteindrait un tel niveau ni qu'ils susciteraient autant d'engouement. Enfin, l'engouement, surtout pour ceux qui s'intéressent à autre chose que ce qui est matraqué un peu partout. Marvin est clairement sur une autre planète, tabassant à tout va mais jamais sans intelligence. On peu voir l'évolution du groupe au fil de ses albums et on ne peut que constater une grosse montée en puissance. Les montpelliérains sont fidèles à eux mêmes et n'entendent pas changer leurs habitudes. Il ne faut pas comprendre par là qu'ils sont déjà dans la routine. Non, ce qu'il faut voir chez eux c'est que chaque album est un prétexte au dépassement de soi, d'enfoncer le clou encore plus profondément qu'il ne l'est déjà.

Tout cela en devient presque choquant, à vous dégoûter de vouloir exister avec votre musique. Incroyable de justesse, ne laissant transparaître aucune faiblesse, se montrant incisif, définitif et tranchant, Marvin ne laisse pas vraiment de place à ses concurrents. Pourtant, au sein même du label qui les héberge, depuis pas mal de temps, c'est la piste aux étoiles. Si on prend les disques de Ventura, Electric Electric, Papier Tigre, Three Second Kiss ou Extra Life, peu de labels ont été capables de sortir autant de pépites en aussi peu de temps. Cela laisse clairement admiratif. Quand on dit qu'il n'y a rien d'intéressant en France c'est tout simplement parce que les gens qui disent ça n'écoutent rien ou ne savent pas écouter. Marvin, comme bien d'autres, sont des démentis cuisants, une libération électrique et noise qui emporte tout sur son passage. Comme à son habitude, Marvin reste un groupe instinctif et son instinct ne lui a jusqu'ici jamais fait défaut. C'est leur grande force, celle qui leur donne ce sentiment de liberté totale qui leur permet d'aller aussi loin. Mais aller le plus loin possible est-ce que c'est vraiment le leitmotiv du groupe ? Pas sur. En tout cas se faire plaisir et sentir la sueur dégouliner dans le creux de votre dos, ça c'est une raison suffisante.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 01-09-2013

A voir également :

http://marvin.bandcamp.com/

?>