.:.Chronique.:.

Pochette

Kyriakides, Yannis

Resorts & Ruins

[Unsounds::2013]

|01 Covertures I|02 Varosha (Disco Debris)|03 Covertores II|04 The One Hundred Words|05 Covertures III|

Outre le fait qu'il soit le co-fondateur du label Unsounds, Yannis Kyriakides est aussi un compositeur émérite en musique expérimentale, abstraite, électroacoustique et tutti quanti. A de nombreuses reprises il a pu faire l'étalage de ses talents que ce soit seul ou avec des gens comme Andy Moor (The Ex) ou Lucio Capece. Pour Resorts & Ruins, Kyriakides a utilisé de la pop turque, des chansons chypriotes et de l'opéra baroque. Du kitsch et du moins kitsch qu'il a intégré à une musique électronique minimaliste et pour le moins clinique. En fait, ici, la froideur rigide de l'électronique rencontre la chaleur d'une culture populaire qui nous renvoie à une époque révolue et qui aurait bien du mal à resurgir aujourd'hui. Pour autant, Kyriakides ne l'enterre pas et voit en elle un matériau qui peut encore être mis en valeur par le biais de transformations électroniques sans en dénaturer complètement le sens. Bâti sur une sorte de non rythme comme si toute la musique de Kyriakides ne serait qu'une sorte de rêve où nous ne sommes que des observateurs neutres qui ne peuvent influer sur le cours des choses, ce disque est clairement hors du temps, ne se situant jamais dans le domaine du présent mais plutôt dans l'évocation du souvenir. Des souvenirs lointains mais proches en même temps car faisant partie intégrante de la mémoire. Resorts & Ruins est donc la représentation de ce qui n'est plus si ce n'est par les images qui perdurent dans nos cerveaux. Le titre du disque est alors particulièrement bien choisi puisqu'il s'agit bien d'exhumer des ruines pour les faire revivre. Les ruines du passé, au bout du compte, ne cessent jamais de nous poursuivre. On peut en faire abstraction ou les accepter avec un sourire ému. Yannis Kyriakides a choisi de ne pas être hypocrite et met finalement en lumière ce qui est en chacun de nous. Tout cela a beau avoir quelque chose d'irréel mais c'est souvent comme cela se manifeste les souvenirs. L'impalpable, images imprécises, flashs, sonorités diffuses... Kyriakides a bien cerné le sujet.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 15-08-2013

A voir également :

http://www.kyriakides.com/

?>