.:.Chronique.:.

Pochette

Orval Carlos Sibelius

Super Forma

[Clapping Music::2013]

|01 (intro) Sonho de Songes|02 Desintegraçáo|03 Asteroids|04 Spinning Round|05 Super Data|06 Bells|07 Archipel Celesta|08 Cafuron|09 Huong|10 Good Remake|11 Burundi (Hidden track)|

Il faut garder les pieds sur terre et ne pas s'enflammer trop vite. Personne ne doute que Orval Carlos Sibelius soit quelqu'un de doué voire très doué mais il faut se méfier de donner un peu trop d'importance, à chaud, à un disque qui ne fait que revisiter, brillamment, une certaine idée du passé. Parce que, oui, Super Forma n'est rien d'autre que ça et il n'y a pas besoin d'avoir la science infuse pour le comprendre. Pourtant, il serait tellement simple de clore ici et maintenant toute sorte de débat si on ne fait que considérer qu'Axel Monneau n'est rien d'autre qu'un pilleur de tombe, un détrousseur de cadavre, une teigne qui se goinfre des idées des autres. Mais quand on connaît son parcours on sait que les choses sont bien plus compliquées et qu'il n'est pas du genre à escroquer son monde. Certes les influences sont là, débordantes, crevant les yeux et les tympans mais l'essentiel, chez lui est décidément ailleurs. On ne peut pas balayer comme ça d'un revers de main ce Super Forma qui, au fil des écoutes, se montre d'une incroyable richesse et variété qui dépasse largement la simple contextualisation par l'époque.

D'ailleurs, on s'en voudrait de ne voir en Super Forma qu'une évocation du passé. Ce n'est pas cela et cela ne peut pas être que ça. Orval Carlos Sibelius est aussi un magnifique song-writer qui est doublé d'un arrangeur plus que subtil. En s'associant avec Rapahel Séguin et Domotic (ainsi que quelques autres musiciens) on peut dire qu'il a eu le nez creux. Outre le foisonnement original des morceaux, la production et le mixage sont d'une perfection inouïe. Super Forma est clairement une pièce maîtresse, un disque lumineux qui nous aveugle presque tant on touche une certaine magnificence dans l'approche musicale. Bien sur, on pense à plein de choses en écoutant Super Forma, les influences s'enchevêtrent mais, dans le fonds, c'est bien une émanation du seul Orval Carlos Sibelius et personne d'autre que lui aurait pu sortir un disque pareil. Impeccable de bout en bout (même la ghost-track, c'est dire...), l'ex-Centenaire nous réconcilie avec notre passé, notre présent et nous donne de l'espoir pour l'avenir. Inestimable.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 20-07-2013

A voir également :

https://www.facebook.com/orvalcarlossibelius

?>