.:.Chronique.:.

Pochette

Savoir Adore

Our Nature

[Nettwerk::2013]

|01 Dreamers|02 Cinema|03 Loveliest Creature|04 Sparrow|05 Imagination|06 Anywhere You Go|07 Our Nature|08 Regalia|09 At the Same Time|10 Beating Hearts|11 Empire of Light|12 Speed Bump|13 Wild Dave|14 Sea of Gold|

Duo de Brooklyn, Savoir Adore est l'archétype du groupe de pop gentillette. Cela n'a rien de méchant ce que je dis, c'est juste que Savoir Adore n'est pas du genre à être agressif et a plutôt tendance à bien vous brosser dans le sens du poil tout en prenant bien soin de ne choquer personne. Cela n'a rien de répréhensible en soi et ce genre de pop en mocassin peut très se révéler digne d'intérêt si on se donne la peine de bien écouter. C'est un peu ce qui se passe avec Savoir Adore, groupe qui n'a pas d'aspirations sinon de faire son petit bonhomme de chemin sans trop éveiller les soupçons. En quatorze morceaux d'une musique acidulée, un peu naïve (quoique pas toujours) mais certainement pas molle du genou, Savoir Adore a tout pour s'attirer la sympathie. Paul Hammer et Deidre Muro sont sur les traces de formations comme les Cardigans, Papas Fritas ou autres groupes du même acabit, s'accaparant l'idée d'une pop parfaitement calibrée, qui ne déborde pas, qui arrondit systématiquement les angles mais qui n'oublie pas l'essentiel c'est à dire de faire des chansons fraîches et volubiles. Et c'est sans doute ce qui sauve Savoir Adore. Ne pas tomber dans une totale facilité et se donner les moyens de ne pas se fourvoyer dans une musique calculatrice et sans profondeur. En apparence ce que fait Savoir Adore pourrait ressembler à cela, mais si on en vient à le penser c'est bien parce que l'on a mal écouté Our Nature. Ce qui l'emporte finalement ici c'est bien cette légèreté, une certaine forme d'insouciance qui magnifie l'ensemble. On ne se risquera pas à dire que Savoir Adore ira jusqu'à déboulonner tous les cadors qui sont déjà sur la place mais on pourra leur faire une petite place tout en sachant très bien que leur trop bien rodée n'aura qu'un impact très mesuré ici bas.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 01-07-2013

A voir également :

http://www.savoiradore.com/

?>