.:.Chronique.:.

Pochette

MONTEISOLA

Niebla

[Wild Silence::2013]

|01 Traverse|02 La noyée|03 Rituel|04 Lointain|05 Turn Tapes|06 Les îles sont d'avant l'homme|

Delphine Dora n'est pas qu'une musicienne accomplie. En effet, à ses heures perdues elle dirige le micro label Wild Silence dont ce Niebla est la troisième référence. Bien sur il est beaucoup trop tôt pour dire si Wild Silence est une référence mais ses débuts sont plutôt prometteurs. Outre un premier disque qui réunissait Delphine Dora, Paulo Chagas et Bruno Duplant, un second de Thollem McDonnas, voici donc un troisième petit bijou signé MONTEISOLA aka Myriam Pruvot qui renforce l'idée que Wild Silence est bien un label à suivre. Myriam Pruvot, plasticienne à la base, s'est formée à la musique d'une manière complètement autodidacte et ses créations est pour le moins expérimental. Son domaine de recherche tourne autour « du chant improvisé, de la création radiophonique, et des interactions entre les arts visuels et la dans contemporaine ». Niebla est l'illustration de cette logique, de cette exploration qui est autant sonore qu'ancrée dans une poésie détachée des choses de ce monde. Niebla étonne par cette sensation permanente qu'à l'auditeur de pénétrer dans des territoires vierges ou tellement étrangers à notre culture d'occidental borné qu'il (cet auditeur) en oublie que d'autres visions existent et qu'elles valent largement la sienne. Alors on écoute, comme paralysé, obnubilé par ces paysages sonores où l'on rencontre des personnages qui portent en eux une vérité de vie qu'on ne pensait pas aussi éclatante. Pourtant, Myriam Pruvot ne nous impose rien. Elle pose sa musique comme on peut regarder en solitaire l'immensité du monde avec un certain émerveillement. Mais cet émerveillement est serein, il constate, il intègre calmement et ne fait qu'écouter sans jamais intervenir. Myriam Pruvot conçoit sa musique avec une réelle intelligence qui démontre une bonne maîtrise dans l'utilisation des moyens qui sont à sa disposition (chant, spoken words, fields recordings, instrumentations minimalistes et proches de l'ambient quelque part). Sous le nom de MONTEISOLA, Pruvot nous emmène visiter des territoires que l'on croit fantasmés mais qui existent vraiment (Niebla a été enregistré au Chili) mais elle nous les faits découvrir d'une manière qui n'a rien de la carte postale pour le touriste lambda. Elle nous montre autre chose qui est plus profond et qui ne peut se comprendre qu'en écoutant ce disque.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 07-06-2013

A voir également :

http://lamonteisola.bandcamp.com/album/n-i-e-b-l-a

?>