.:.Chronique.:.

Pochette

Saturday Looks Good to Me

One Kiss Ends It All

[Polyvinyl::2013]

|01 One Kiss|02 Invisible Friend|03 Empty Beach|04 Negative Space|05 New City|06 The Ever-Present New Times Condition|07 Break In|08 Polar Bear|09 Are You Kissing Anyone ?|10 Johnny|11 Sunglasses|12 Space Children|

Depuis plus d'une décade qu'ils sont sur le marché, Saturday Looks Good to Me est toujours aussi inconnu en France. Franchement, ça n'étonne plus personne. Cela étonnera encore moins de monde en disant que ce One Kiss Ends It All ne les rendra pas plus célèbres. Ce n'est pas que ce disque n'ait rien dans le ventre. Bien au contraire. Mais c'est comme ça. Que voulez-vous, un petit disque de pop ensoleillée qui fait autant penser à Belle and Sebastian et à Papas Fritas (même s'ils crient au et fort être influencés par les Beach Boys et Guided by Voices) ça ne fait pas spécialement recette. Enfin, tout le monde ne s'en fout pas non plus. Sinon cela ferait longtemps que les américains auraient mis la clé sous la porte. Et ce serait bien dommage tant la formation d'Ann Arbor nous délivre des disques de belle facture. One Kiss Ends It All ne fait pas exception. Solide de bout en bout cet album marque le retour du groupe après une longue pause et accueille une nouvelle chanteuse en la personne de Carol Gray (exit donc Betty Marie Barnes qui avait déjà plus ou moins quitté le navire en 2007). Fred Thomas, qui est aussi l'heureux patron du label Life Like (rien à voir avec le label de musique électronique frenchie) et membre de His Name Is Alive, montre qu'il n'a pas perdu la main. De toute façon, il n'a jamais été vraiment inactif et d'autres projets lui ont permis de ne pas se laisser aller. One Kiss Ends It All enfile les perles pop qui n'ont d'autres prétentions que de nous apporter un peu de baume au cœur. Et ils y parviennent merveilleusement bien. Pourtant, au départ, on se disait que tout cela sentait un peu le réchauffé mais on se laisse finalement avoir parce que Saturday Looks Good to Me a une vraie patte même si on sait qu'en les écoutant ce sont pleins de souvenirs d'autres groupes qui reviennent à la surface. Cela peut avoir un côté désagréable mais dans le cas de Saturday Looks Good to Me c'est quelque chose dont on s'accommode très bien. Il n'y a donc pas de raison de lutter contre.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 05-06-2013

A voir également :

http://www.slgtm.com/

?>