.:.Chronique.:.

Pochette

Cindytalk

A Live Is Everywhere

[Editions Mego::2013]

|01 Time to Fall|02 My Drift Is a Ghost|03 To a Dying Star|04 Interruptum|05 As If We Had Once Been|06 On a Pure Plane|

Depuis quelques temps, on a l'impression que plus rien n'arrête Cindytalk. On ne va pas s'en plaindre puisque globalement on aime bien Gordon Sharp. Mais, c'est pour dire qu'après des années de vache maigre, Cindytalk se montre des plus actifs et ce n'est pas pour nous déplaire car sur les trois précédents disques (The Crackle of My Soul, Up Here in the Clouds et Hold Everything Dear) avaient su être terriblement efficaces. Ici, avec A Life Is Everywhere, Cindytalk poursuit ses pérégrinations ambient/noise de la plus délicieuse des manières. D'ailleurs le label Mego résume assez bien la chose en parlant d'un « mix de rythmes, bruits, drones, textures et de mélodies ». Ce sont en effet les ingrédients essentiels à tout effort de ce genre. En fait, si Cindytalk considère que la vie se trouve partout (ce qui n'est pas complètement faux), il la recherche dans les turbulences, les endroits les plus difficiles d'accès, ceux qui tendent à brouiller les pistes en se montrant le plus inhospitalier possible. Et dans ces environnements hostiles Gordon Sharp parvient à y déceler une certaine forme de beauté sereine. Mais pour la percevoir, il faut aller la chercher. On n'a rien sans rien. Cindytalk ne nous donne pas le choix de toute façon. Soit vous arrivez à percer ce mur sonore soit vous restez sur le bas côté et l'écoute de ce disque sera pour vous une réelle souffrance. Cependant, cette difficulté n'est pas si insurmontable que cela et on parvient à briser ce mur sonore pour l'apprivoiser. Mais que Cindytalk devienne prudent car il ne faudrait pas que Gordon Sharp passe dans une formule qui finirait par tourner à vide. A force d'œuvrer toujours dans les mêmes eaux on finit par ne plus se renouveler. Pour l'instant, le cycle de Cindytalk est bien de se complaire dans cette musique aussi bruitiste, sale mais qui peut aussi être réconfortante. C'est tout le paradoxe de la chose et cela fonctionne très bien comme cela pour le moment.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 05-06-2013

A voir également :

http://www.cindytalk.com/

?>