.:.Chronique.:.

Pochette

LCDK

Karl - Life in Little Bits

[Juste une trace::2013]

|01 Puzzled|02 Karl's Nightmare|03 Clown|04 In the Bottle|05 Make a Move|06 Within Myself|07 Correspondence|

Quel est le lien commun entre les Alpes du nord, Oxbow, Primus et Tom Waits ? C'est LCDK (pour Les comptes de Koraskoff) même si ce n'est pas évident comme ça à l'écoute. Enfin, cela ne vient pas tout de suite à l'esprit. En fait, que l'on soit clair une fois pour toute, ce n'est pas parce que LCDK emploie un violoncelle dans sa musique que cela renvoie de facto au jazz. Quand on décortique un petit peu l'ossature et la ligne de conduite de leur musique on ne peut pas nier que LCDK est bien plus proche du Rock In Opposition qu'autre chose. De fait, les structures noueuses du groupe ont certainement un lien avec des gens comme Oxbow, Primus ou Tom Waits mais pas que. Il n'y a pas à douter que la sphère d'influence de LCDK est bien plus large et que cela se ressent dans ce qu'ils font. Pour autant, et même s'il y a tout un concept derrière tout ça (il s'agit de « l'histoire chaotique de Karl. Celle d'un homme atteint par le syndrome de Korsakoff. Souffrant d'un trouble neurologique lié à l'abus d'alcool et à une sévère malnutrition, Karl ne se souvient plus de son passé et est amené à croire des choses qui ne sont pas arrivées. ») et que tout est enregistré dans les conditions du live, on n'est pas spécialement surpris par ce premier album du groupe. Mais qu'on ne se méprenne pas. Karl n'est pas un disque inutile ou sans intérêt. Il est même assez jouissif, toujours sur la corde raide et prenant tous les risques. LCDK s'inscrit certes dans une certaine logique que le R.I.O a instauré depuis ses débuts et le côté plus ou moins avant-gardiste de la formation nous rappelle qu'il est très difficile de surpasser la norme même si le R.I.O reste une musique assez libre. Quoi qu'il en soit, LCDK fait un peu plus que se défendre et ce premier opus n'a pas à rougir de la comparaison avec d'autres groupes du même genre qui ont pu faire leurs preuves bien longtemps avant eux. On peut raisonnablement leur faire une petite place, même légère car il y a véritablement quelque chose chez eux qui peut laisser espérer chez eux de plus grandes choses. Peut-être un surpassement de soi ?

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 02-06-2013

A voir également :

http://www.lcdk.org/

?>