.:.Chronique.:.

Pochette

Heartbeat Parade

Hora de los Hornos

[Whosbrain Records::2013]

|01 Out of the Silence...|02 Unspoken Thruth Will Emerge...|03 To Become Louder Than...|04 Their Weapons|05 Burning Water|06 Et si tu la rappelais ?|07 Cluba 45|08 A Road Trip Towards Starvation|09 Fiat Panis I|10 Fiat Panis II|11 Fiat Panis III|12 The Quick Brown Fow Jumps Over the Lazy Dog|13 Pathopoeia|14 Leaving Nantucket|15 Hora de Los Hornos|

Un premier album c'est toujours une excitation particulière. Et pour Heartbeat Parade ça doit sûrement l'être même si ils avaient déjà sorti deux ep précédemment. Alors, il n'est pas question de se louper. D'autant plus que le trio luxembourgeois avait laissé de bons souvenirs avec ses deux disques précédents. Mais Hora de los Hornos, c'est un peu comme un moment de vérité, le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Pour ce groupe qui œuvre dans un mélange de math-rock et de post-hardcore c'est aussi le moment de confirmer que ce qu'ils ont fait avant n'est pas un feu de paille. Pour ce faire, Heartbeat Parade a mis le paquet. Outre la reprise des trois morceaux de Burning Nantucket !, leur second ep, ce n'est pas moins de treize nouveaux titres qui sont alignés ici et qui s'enchaînent tambour battant. Et ils sont fidèles à leur identité sonore de départ qui consiste en une constructions mélodique complexes, progressives, particulièrement tendues, qui se passe volontiers de chanteur mais qui use et abuse (en guise de remplacement sans doute) de sampling, d'extraits d'interviews, de dialogues de films etc... Ce dernier procédé n'est pas exclusif à Heartbeat Parade mais ces derniers ne se font pas prier pour l'utiliser à tout bout de champ. Cela a ses avantages et ses inconvénients. L'idée en soit n'est pas mauvaise et le groupe est plutôt doué pour créer des situations d'urgence, donner l'impression paranoïaque de complot permanent. En effet, Heartbeat Parade joue sur les peurs, les sources de conflits, les psychoses diverses pour imprimer ce sentiment de mise en danger. Il faut dire qu'ils sont largement inspiré par ce qui nous entoure et il suffit de se pencher pour ramasser pour trouver des sujets anxiogènes. C'est comme une espèce de prise de conscience mais est-ce qu'on en avait vraiment besoin ? Au mieux c'est comme une piqûre de rappel mais aussi pour dire que ce monde marche décidément sur la tête. En tout cas, cela n'enlève en rien à la force de la musique de Heartbeat Parade qui est clairement dans une posture de combat. L'examen de passage est donc globalement réussi et si quelques tics sont à gommer, Heartbeat Parade est bien dans la bonne direction.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 24-05-2013

A voir également :

http://www.heartbeatparade.com/

?>