.:.Chronique.:.

Pochette

Kutin

Ivory

[Valeot Records::2012]

|01 Elsewhere|02 White Desert|03 World Without End|04 After the Plague|05 Storb|06 Sombre|07 Lonesome Monster|

Peter Kutin aura beau en être à son troisième album et avoir comme faits d'armes des collaborations avec Martin Siewert, Dieb13 ou Billy Roisz, il reste un acteur de la scène expérimentale et de constructions sonores assez mal connu. Enfin, par chez nous du moins. Et c'est bien dommage parce qu'un disque comme Ivory gagne largement à être connu. Non pas parce qu'il aurait un caractère unique (ce qui n'est pas vraiment le cas étant donné le registre dans lequel il s'inscrit) mais tout simplement parce que Peter Kutin est dans une parfaite exécution de la chose électronique. Enfin, pour être précis, Kutin n'est pas exactement dans le tout électronique. Il sait aussi ajouter des instruments plus classiques a sa palette sonore et musicale tout en faisant ressortir une beauté froide et fragile dans tout ce qu'il réalise. En somme, Kutin est quelqu'un de doué parce que doté d'une sensibilité supérieure à la moyenne. On se doute que cela ne suffit pas toujours mais l'autrichien conçoit sa musique avec soin, créant un environnement autant lunaire qu'onirique. En fait, Ivory est une fenêtre ouverte sur le monde qui nous entoure. Un monde fait de jardin, d'insectes, d'enfants, de pluie, de vent, d'instants magique où le temps se suspends et qui nous permet d'observer minutieusement chaque détails de nos vies qui, habituellement, sont pour nous des matières négligeables. Kutin s'arrête devant ces petits riens, les mets en relief, les cisèle, les transforme en formes cristallines, fragiles et pour le moins touchantes. On déambule à travers ce disque comme dans un rêve et on se laisse transporter sans avoir rien d'autre à faire. Ce n'est pas que le musique de Kutin se détache des autres mais elle porte en elle des valeurs qui vous donne de sains frissons. Donc, oui, Peter Kutin mérite d'être découvert non pas parce qu'il apporterait quelque chose de plus au monde musical mais bien parce qu'il délivre une musique belle et solidement convaincante.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 21-05-2013

A voir également :

http://kutin.klingt.org/

?>