.:.Chronique.:.

Pochette

Tall Firs

Out of It and In to It

[ATP/R::2012]

|01 Suffer So Long|02 Waiting on a Friend|03 Axeman|04 Suicide|05 I Couldn't Say It to Your Face|06 Vertigo|07 Crooked Smiles|08 Edge of the World|09 Whole Thing Is Over|10 Reveille of Babylon|11 Loss for Words|

Qu'est-ce qu'il y a de pire que l'indifférence ? Pas grand chose sans doute. C'est malheureusement un peu ce qui se passe quand on écoute un disque de Tall Firs. Peut-être il y a t-il quelque chose qui nous échappe ? Quelque chose qui peine à nous émouvoir et qui a du mal à éclairer notre lanterne ? En tout cas ce troisième album de Tall Firs est bourré de bonnes intentions et ne démérite pas forcément. Cependant, l'ennui s'installe assez rapidement et on décroche tout aussi vite. Out of It and In to It ne s'écoute plus alors que d'une oreille et leur americana, aussi raffinée soit-elle, ne parvient à s'élever au-delà du niveau de base que demande le genre. Pire, certains morceaux tournent en rond et la voix de chien battu du chanteur ne fait rien pour arranger les choses. On est loin de Galaxie 500 auxquels ils sont parfois comparés. Heureusement, il y a une bonne partie de l'album qui parvient à sauver les meubles mais sur ces faits là on se demande bien pourquoi ce groupe a suscité suffisamment d'intérêt chez Jeff Mangum de Neutral Milk Hotel pour jouer à l'ATP festival. On peut supposer que les deux précédents opus sont d'un autre niveau et que le présent disque n'est qu'une petite erreur de parcours ou le signe d'un essoufflement passager. Dès lors il apparaît assez difficile de se passionner pour cet album qui, on s'en doute, ne restera pas dans les annales sauf quelques uns peut-être. Out of It and In to It est pour le moins anecdotique et on regrette que la section édition de l'ATP se soit laissé embrigadé dans cette aventure sans issue et qui manque cruellement de saveur.

note : 4

par Fabien, chronique publiée le 19-05-2013

A voir également :

http://tallfirs.org/

?>