.:.Chronique.:.

Pochette

M+A

Things.yes

[Monotreme::2011]

|01 Yeloww|02 Yes.pop|03 Liko Lene Lisa|04 Sommer|05 Bam|06 Bla|07 (we)|08 Bergen.jpg|09 Adidias|10 Ly|

On s'en veut un peu. Oui, on s'en veut un peu de ne pas avoir parlé de ce disque un peu plus tôt. Il y a tellement de disques dont on voudrait parler qu'on en vient à en oublier quelques uns. C'est un peu ce qui s'est passé avec ce duo italien composé de Michele Ducci (M) et de Alessandro Degli Angioli (A) qui, avec Things.yes, ont sorti leur premier album sur le toujours très éclectique label Monotreme. Auteur d'une pop électronique des plus chatoyantes et largement ensoleillées, M+A déploie toute sa bonne humeur sur ce disque, usant, certes de formules qui ont déjà pas mal bourlinguées et ce pendant pas mal de temps. Ce n'est pas que M+A n'apporte de réelles nouveautés mais le duo fait les choses plutôt bien avec les moyens dont ils ont à disposition. Du bel ouvrage, frais, plein de rebondissements et d'une bonne humeur presque naïve. Avec eux on ne croirait pas à la dépression généralisée qui s'est installée autour de nous. On pourrait presque prendre ce disque comme un outil thérapeutique. Mais on sait que ses effets sont limités et l'euphorie passée on retombe immanquablement dans cette morosité qui ne nous a jamais vraiment quitté. Alors on remet le disque, avec ses effets bubble-gum, ses artifices adolescents et sa capacité à rebondir sans cesse comme si il ne pouvait faire que ça. Mais, si Things.yes n'était qu'un disque joyeux, on passerait vite à autre chose. Ce qui retient plus notre attention ici, c'est l'inventivité quasi insatiable des deux hommes qui ne semblent pas pouvoir s'arrêter. On les soupçonne même de se mettre des freins afin de ne pas trop charger la mule. En fait, Things.yes aurait pu très vite partir en sucette mais on est étonné par la maîtrise de M+A. Le duo évite avec une certaine aisance les dérapages incontrôlés tout en restant dans une décontraction insolente. Non, franchement, ce premier opus vaut toutes les sinécures du monde et on aurait eu grand tort de passer ce groupe sous silence.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 01-05-2013

A voir également :

http://www.ma-official.com/

?>