.:.Chronique.:.

Pochette

Kristoff K.Roll

A l'ombre des ondes

[Empreintes Digitales::2012]

|01 Méridienne allongée|02 Récit de rêve|03 Méridienne inclinée|

Kristoff K.Roll ou l'association entre Jean-Christophe (Kristoff) Camps et Carole Rieussec, n'est pas une formation prolifique. En un peu plus de vingt ans, les deux créateurs sonores n'ont réalisé que trois albums ensemble. Alors, quand il en sort un autant en profiter largement d'autant plus qu'il sort sur l'un des plus beaux label de musique concrète qui puisse exister à ce jour. A l'ombre des ondes est, dans son principe, une exploration du rêve. Divisé en trois parties, il s'agit ici de mettre en avant la description du rêve et qui sont présentés comme des « siestes audio-parlantes ». En effet, dans chacune des pièces, des inconnus viennent raconter leur rêves et ce de la manière la plus précise possible. Mais la précision est très aléatoire. On y entends des personnes qui peuvent être sures de leur fait, d'autres hésitent, confondent, se trompent, réfléchissent ou se reprennent. Evidemment, les rêves sont très divers, fantasmagoriques voire surréalistes mais ils sont toujours assez amusants et instructifs. Le premier, particulièrement, dont la voix fait un peu penser à celle de Richard Berry. Et, dans ce rêve, on y croise pèle mêle Brigitte Bardot, des rugbymans, la première guerre mondiale... Les rêves ne sont alors pas toujours précis mais ils racontent tous une histoire qui peuvent prendre des tournures inattendues. Autour de ces témoignages, Jean-Christophe Camps et Carole Rieussec se sont efforcés d'y apposer une musique adaptée faites de traitements électroniques abstraits et de field recordings. Ces sonorités accompagnent les récits et finissent bien souvent par les dépasser. De fait, on finit assez vite par s'immerger dans cet univers onirique, sans cesse changeant et qui ne relaie pas des images toujours apaisantes. Kristoff K.Roll ne berce pas obligatoirement dans le cauchemardesque mais bien dans ce que l'imaginaire peut apporter d'agréable ou de troublant. A l'ombre des ondes est ce genre de voyage fantastique que seule la musique concrète et électroacoustique peut nous procurer.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 14-04-2013

A voir également :

http://kristoffk.roll.free.fr/

http://www.electrocd.com/en/cat/imed_12118/

?>