.:.Chronique.:.

Pochette

Z'ev

Sum Things

[Cold Spring::2009]

Depuis le temps que Z'ev est dans le circuit et qu'il sort des disques à n'en plus finir, il est forcé que tout ne soit pas bien. Dans sa discographie, il n'y a pas vraiment de disques nuls mais des albums quelque peu moyen, ce n'est pas forcément rare. C'est même quelque chose d'inévitable quand on est prolifique comme lui. Sum Things est un peu dans ce cadre là. Recueil de morceaux enregistrés entre 2005 et 2006, ce disque est une exploration dans les eaux sombres de l'esprit de Stefan Weisser. On pourrait même qualifier Sum Things de manifeste pour le dark ambient, mais on sait que Z'ev est par nature plus complexe, se hissant au niveau d'une musique tonale, bruitiste et industrielle. Weisser s'est toujours positionné dans ce genre d'environnement. Sum Things ne fera donc pas exception mais ces longues pièces brumeuses qui se laissent accompagner par des sonorités métalliques lentes comme si on avait affaire à de grandes lames qui se mettent à découper soigneusement ce qui les entourent et à frotter des surfaces aussi rugueuses et froides qu'elles. Si le résultat de ces échappées chirurgicales et schizophrènes sont satisfaisantes, elles sont loin d'impressionner. On a le sentiment que Z'ev se contente ici du minimum et ses expérimentations n'ont pas l'impact qu'elles pourraient avoir. On reconnaît pourtant bien sa signature sonore mais on ne pourra pas s'empêcher de penser que ce disque restera une œuvre mineure, un peu en de ça de ce que l'on a l'habitude d'entendre chez lui. Album introspectif, Sum Things reste malgré tout dans la moyenne et n'est pas tout à fait inutile. On ne le considérera pas non plus comme une parenthèse ni même comme une erreur de parcours. Nous sommes juste en face d'un album pour lequel les distorsions tonales de Z'ev n'ont pas la même portée que d'habitude. On reste donc dans le correct sans aller plus loin.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 04-03-2013

A voir également :

http://www.rhythmajik.com/

?>