.:.Chronique.:.

Pochette

Sonny and the Sunsets

Longtime Companion

[Polyvinyl::2012]

|01 I Was Born|02 Dried Blood|03 Children of the Beehive|04 Pretend You Love Me|05 Year of the Cock|06 Rhinestone Sunset|07 I See the Void|08 Sea of Darkness|09 My Mind Messed Up|10 Longtime Companion|

Ca c'est un nom à l'ancienne. Le genre de nom de groupe de rock à papa, de ceux qu'on n'ose plus trop prendre. Trop oldschool, vieillot, mettant trop d'images ringardes qu'on aurait préféré oubliées au fond d'un grenier ou à l'ombre de souvenirs lointains. Mais, il y a certains genres qui peuvent encore avoir une marge de manœuvre quant à l'utilisation de noms pareils. A condition, bien sur, de ne pas être trop ridicule, à moins d'être dans un quinzième degré qui n'est pas accessible à tout le monde. Il serait sans doute contrariant de s'appeler les Jean-René et ses Bigoudis, par exemple. Alors, Sonny and the Sunsets, cela a un peu plus d'allure. Et quand on sait que le combo officie dans la country, ça passe un peu mieux. Ce que je dis n'a rien de péjoratif. Il faut juste admettre que la plupart des genres musicaux fonctionnent avec des codes esthétiques et que ceux-ci se transmettent aisément d'une génération à l'autre. De fait, la formation de Sonny Smith une certaine imagerie de la country (il est en effet difficile d'en faire une synthèse), populaire mais pas caricaturale. Longtime Companion, troisième album du groupe, a cette coloration légère et bucolique qui s'éloigne de tout intellectualisme et d'une vision moderne de l'americana. Parce que oui la musique de Sonny and the Sunsets ne cherche pas à évoluer dans le sens de la marche. D'une manière légère et pour le moins classique, ce groupe se fout totalement d'être dans le bon wagon. Ce qui lui importe ce sont ces chansons, humbles, sincères, proches de tout à chacun et qui ne se réfère à aucune mythologie. Simplicité, humanité, authenticité, voici donc la sainte trinité qui pourrait caractériser Sonny and the Sunsets. Ce n'est sans doute pas le genre de disque qui vous ferait vous relever la nuit mais il est de ceux dont on ne peut pas reprocher grand chose dans le fond. Pour autant, si ses qualités sont nombreuses, ses limites sont du même calibre et on n'accordera pas plus d'importance à ce disque qu'il n'en mérite vraiment. Il faut le prendre simplement à sa juste valeur, avec ses instants de grâce et ses insuffisances. C'est le meilleur moyen pour ne pas être déçu.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 03-03-2013

A voir également :

http://www.sonnysmith.com/

?>