.:.Chronique.:.

Pochette

Process of Guilt

Faemin

[Division Records::2012]

|01 Empire|02 Blindfold|03 Harvest|04 Cleanse|05 Faemin|

On ne peut pas dire, d'une manière globale, que le Portugal occupe une place prépondérante dans le monde de la musique. A part le fado que l'on range par politesse dans les rayons musique du monde, on a rarement eu l'occasion de se mettre quelque chose sous la dent. Il y a quand même des exceptions comme le label Cronica qui œuvre largement pour les musiques électroniques cérébrales ou des groupes assez connus comme Moonspell. Après, on ne peut pas dire que ce soit le vide sidéral mais les groupes portugais s'exportent généralement assez mal. Alors, quand on en tient un un groupe comme celui qui nous occupe aujourd'hui cela fait un peu office de curiosité. Une curiosité d'autant plus accrue que Process of Guilt creuse son sillon dans le doom et le sludge. En fait, les artistes portugais restent assez mal connus et un groupe comme Process of Guilt nous montre que les bons groupes, là bas, ne sont pas une exception. Existant depuis 1998, Process of Guilt sort avec Faemin son troisième album et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ne font ici aucune concession et ne nous font aucun cadeaux. Epais, massif, rude, imposant, appuyant là où ça fait mal, le groupe n'est peut-être pas le plus innovant dans le genre mais il sait ce qu'il fait et le fait avec une rare efficacité. Avec l'agilité d'un mastodonte, Process of Guilt fait un peu plus qu'assurer l'essentiel. Il se construit, non pas une réputation, ils l'ont déjà, mais une armure qu'il sera difficile de transpercer. Ainsi, nos petits amis ont pris leur rythme de croisière et sur ces cinq longs morceaux il n'y a pas vraiment de déchets. Ils impriment parfaitement le genre d'atmosphère irrespirable qui ne peut s'établir que sous une chappe de plomb, ne vous laissant ainsi aucune chance. A défaut de sortir réellement des sentiers battus, Process of Guilt se montre très largement à la hauteur. Ce qui est la moindre des choses.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 19-02-2013

A voir également :

http://www.processofguilt.com/

?>