.:.Chronique.:.

Pochette

Ultraista

Ultraista

[I Am Fortified / Temporary Residence::2012]

|01 Bad Insect|02 Gold Dayzz|03 Static Light|04 Strange Formula|05 Our Song|06 Easier|07 Smalltalk|08 Party Line|09 Wash It Over|10 You're Out|

Nigel Godrich et Joey Waronker se connaissent depuis longtemps. Depuis 1998 pour exact et leur rencontre autour de l'album Mutations de Beck pour lequel les deux hommes ont travaillé. Ils auront l'occasion de se recroiser plusieurs fois, notamment pour l'album The Eraser de Thom Yorke. Mais ce n'est que bien des années plus tard que le projet Ultraista a vu le jour. En 2011, plus exactement. Mais Godrich et Waronker ne sont que des musiciens pas des chanteurs. Ils auraient pu prendre le parti de ne faire qu'une musique purement instrumentale mais il était dit qu'Ultaista serait un projet d'électronica chanté et Laura Bettinson est apparue la plus qualifiée pour remplir ce rôle là. Alors ? Ce premier album est-il la tuerie qu'on était en droit d'attendre ? Parce que ce n'est pas n'importe qui que nous avons en face de nous. En fait, il n'y a vraiment pas de quoi en faire un fromage. Disque agréable, forcément bien construit et arrangé (qui pouvait en douter?) mais qui n'a rien de bien extraordinaire. On peut en faire tout un flan parce que derrière ce groupe se trouve, surtout, Nigel Godrich, mais il ne faudrait pas en faire trop non plus. Il n'y a vraiment pas de quoi. Si il n'y a pas de déplaisir à écouter ce disque, loin s'en faut, on ne voit pas en quoi il surpasserait tous les autres de la tête et des épaules. Non, il est juste dans la norme, ne déméritant jamais, ne faisant pas de faux pas, se montrant même assez chatoyant, l'atout charme incarné par Laura Bettinson n'y étant pas étranger. Pourtant, ce n'est pas la claque tellement attendu, le bouleversement qui aurait mis les membres de Ultraista au rang de dieux vivants. Peut-être attendions-nous trop de ce trio alors qu'en fait, avec ce projet, ils se font simplement plaisir sans autre forme de procès. De fait, il faut prendre cet album ainsi et ce sera le meilleur moyen de l'apprécier à sa juste valeur.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 12-02-2013

A voir également :

http://www.ultraista.co.uk/Ultraista/Home.html

?>