.:.Chronique.:.

Pochette

Vainio/Drumm/Dörner/Capece

Venexia

[Pan::2012]

|01 I|02 II|

L'idée de faire se rencontrer des artistes d'horizons différents en vue d'une expérience musicale unique n'est pas très nouvelle mais elle peut toujours générer son lot de surprises. En réunissant Mika Vainio (Pan Sonic), Kevin Drumm, Axel Dörner et Lucio Capece, le label Pan fait se rencontrer l'électronique expérimental et noise avec le jazz improvisé. Dans ce sens là, la formule n'est pas vraiment inédite d'autant plus quand on sait, par exemple, que Mika Vainio et Lucio Capece ont déjà produit des choses ensemble (cf l'album Trahnie). D'un autre côté, Capece a déjà bossé avec Dörner et Vainio avec Drumm. Ce n'est pas comme si tout ce petit monde ne se connaissait pas. En tout cas, ils ont en commun cette volonté de repousser les limites et d'être là où on ne les attends pas. Pourtant, Venexia, bien qu'il ne comporte que deux longues pièces, n'est pas spécialement surprenant. Du moins au début car si Venexia apparaît d'abord comme un disque expérimental où se mêlent électronique noisy et fulgurances impro-jazz mais, on s'en doute, les choses ne sont pas aussi simples. Le cas de figure ici est clairement celui de l'épreuve de force. Pour autant, épreuve de force ne veut pas dire que la quatuor joue tout le temps sur le registre de la puissance sonore. Bien au contraire, si cela est effectivement le cas par endroit, les quatre hommes sont plus enclin à exercer une forte pression sur les instruments qu'ils utilisent comme si ils tordaient les sons pour les rendre le plus menaçant possible. De fait, si Venexia n'est composé que de deux pièces, ceux-ci ne sont pas fait d'un seul bloc et ne sauraient être interprétés comme des divagations incontrôlées. Au contraire et justement, tout est ici sous contrôle même si cela ne semble pas forcément évident. Curieux objet donc que ce Venexia aux accents presque mystiques. Vu ceux qui l'ont produit cela annonçait pourtant la couleur. Mais comme à chaque fois on se laisse transporter et chahuter par ce maelström sonore.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 18-01-2013

A voir également :

http://www.pan-act.com/

?>