.:.Chronique.:.

Pochette

Shijo X

...If A Night

[Bombanella::2012]

|01 02 a.m|02 Bologna By Night|03 Uptown Bike|04 In (the) Moscow|05 Television|06 Runnin'|07 04 a.m.|08 Bad Bed|09 Colors|10 Almost in Trouble|11 Zabriskie's Bench|12 Krueger|13 06 a.m.|

Il y a des jours comme ça où rien ne va. Vous vous levez du mauvais pied, vous tombez sur des abrutis toute la journée, la poisse vous poursuit inlassablement et vous subissez un disque de Shijo X. La journée de merde. Ce n'est pas que ce groupe italien soit spécialement mauvais mais ce second opus de Shijo X respire la banalité et un certain ennui. Techniquement, c'est plus que correct mais on a ce sentiment que Laura Sinigaglia et ses petits camarades en font un peu trop en essayant d'atteindre des sommets de perfection. Le problème c'est qu'ils finissent par se perdre et se prendre les pieds dans le tapis. On comprend d'ailleurs assez vite quelle tournure va prendre ce disque qui est sur le ton du conditionnel. Nous assistons à une pop qui se voudrait baroque et passionnée mais qui n'arrive qu'à susciter une sorte d'indifférence. Le souci c'est qu'il n'y a pas vraiment de morceau qui pourrait raisonnablement sauver l'ensemble. Sans être un ratage grotesque ...If A Night n'a pas vraiment les épaules pour jouer dans la cours des grands. Il reste comme un disque anecdotique dont les efforts sont définitivement vains mais comme il y a largement pire (ce qui n'est pas forcément une performance, les albums au charme vomitif sont légions), on peut se dire que Shijo X évite de peu la correctionnelle. Pour novices.

note : 5

par Fabien, chronique publiée le 08-01-2013

A voir également :

http://www.shijox.com/

?>