.:.Chronique.:.

Pochette

Blectum From Blechdom

Haus de Snaus

[Tigerbeat 6::2001]

La vie de Blectum From Blechdom aura été assez courte. Trois ans en tout et pour tout. Suffisant en tout cas pour sortir quelques disques dont ce Haus de Snaus qui vient clôturer l'aventure en regroupant l'ep Snauses and Mallard, l'album De Snauted Haus et deux inédits. Ce duo formé par en 1998 par Kristin Erickson aka Kevin Blechdom0 et Bevin Kelley aka Blevin Blectum aura été l'une des expérience électronique les plus attrayantes de cette fin de millénaire. Bien qu'elles n'aient jamais été surexposées, leur réputation a traversé les frontières décrispant ainsi les zygomatiques de bon nombre d'entre nous. Si les deux femmes ont suivi des chemins opposés en se consacrant à leurs travaux solos, il leur arrivent de se réunir à nouveau pour des performances qu'il est bien difficile d'oublier. Ce n'est pas qu'elles offrent des spectacles très visuels mais leur musique n'a jamais eu besoin d'extravagances supplémentaires. D'ailleurs Haus de Snaus est suffisamment parlant pour qu'on n'en rajoute pas là non plus. Jamais à la recherche de la perfection, c'est plutôt tout ce qui peut être accidentel qui les intéresse, l'imperfection, l'inattendu comme si elles étaient en permanence à vouloir nous surprendre, nous bousculer mais, surtout, en ne se prenant absolument pas au sérieux. Souvent cantonné dans le glitch, Blectum From Blechdom n'a sans doute jamais rien eu à faire des étiquettes. Ce qui les a toujours intéressé c'est de suivre leur instinct et d'insérer une bonne dose d'humour et de dérision dans leur musique. Ce n'est donc pas un hasard si ce disque finit par l'inédit Bad Music où les deux femmes revendiquent ironiquement leur mauvais goût. L'esprit étroit ne verra ici qu'un amas sonore chaotique qui n'aurait aucun sens mélodique et aucune netteté dans la direction. Mais c'est pourtant tout l'attrait de la chose chez Blectum From Blechdom. Il n'y a pas forcément de logique. En tout cas pas dans le sens commun dans lequel nous pouvons l'entendre. C'est comme un laboratoire qui fonctionnerait vingt quatre heures sur vingt quatre et Kevin Blechdom et Blevin Blectum sont les deux savants fous qui ont, seuls, les clés de l'endroit. Et encore aujourd'hui rares sont ceux qui ont su retrouver une telle dynamique.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 30-12-2012

A voir également :

http://www.shplargh.com/

?>