.:.Chronique.:.

Pochette

Boxer Rebellion, The

Union

[Autoproduction::2009]

|01 Flashing Red Light Means Go|02 Move On|03 Evacuate|04 Soviets|05 Spitting Fire|06 Misplaced|07 The Gospel of Goro Adachi|08 These Walls Are Thin|09 Forces|10 Semi-Automatic|11 Silent Movie|

Ce disque a une drôle d'histoire. Il aurait pu être signé sur n'importe quel label qui s'efforce de distribuer ce genre d'indie-rock héroïque. Cependant, Nathan Nicholson et ses comparses n'ont pas choisi la voie la plus facile. Leur premier album avait été édité par le Poptones d'Alan McGee qui a fini par mettre la clé sous la porte. Sans label, c'était comme si le groupe redémarrait de rien. Et au lieu de s'épuiser à en chercher un, The Boxer Rebellion s'est mis en tête de s'auto-produire, ce qui n'est jamais une chose aisée par les temps qui courent, prenant ainsi le risque de retomber dans une rédhibitoire anonymat. Bon, qu'on se rassure, depuis, le groupe est toujours en vie et continue de sortir des disques. Pour autant et malgré leur abnégation à survivre dans ce monde de brutes, et quand bien même on aurait de l'empathie pour eux, il n'est pas question d'avoir la moindre indulgence pour ce qu'ils font. Union, et au-delà même de ce disque, est le reflet même d'une musique qui est calibré pour les grandes foules mais qui ne trouve pas le public adéquat. Capable de véritables fulgurances comme les trois premiers titres de l'album, The Boxer Rebellion est aussi coupable de faire des morceaux plus consensuels, passe partout et, par conséquent, anecdotique. Union est ainsi, partageant son temps entre les hits songs et le remplissage sonore où les lieux communs se bousculent à ne plus savoir que faire. Union est certes un disque plaisant mais qui pêche par certaines insuffisances comme le fait de se laisser aller à des facilités mélodiques qui nous rappellent des groupes comme Mansun qui n'ont jamais réussit à percer, ce qui n'est pas forcément rassurant pour The Boxer Rebellion. Quoi qu'il en soit, le groupe continue son bonhomme de chemin même si on sait qu'ils étaient déjà à la limite de leurs capacités. La suite des évènements n'a fait que confirmer cet un peu triste constat.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 09-12-2012

A voir également :

http://theboxerrebellion.com/

?>