.:.Chronique.:.

Pochette

Allah-Las

Allah-Las

[Innovative Leisure::2012]

|01 Catamaran|02 Don't You Forget It|03 Busman's Holiday|04 Sacred Sands|05 No Voodoo|06 Sandy|07 Ela Navega|08 Tell Me (What's on Your Mind)|09 Catalina|10 Vis-à-vis|11 Seven Point Five|12 Long Journey|

Il faut que je me fasse violence. Oui, parce que Allah-Las est tout à fait le genre de groupe qui a tendance à m'agacer. Que l'on ait des influences et qu'on les fasse ressortir cela fait parti du jeu et c'est largement passé dans les mœurs mais que l'on reproduise exactement ce qui a pu se faire des décennies auparavant, cela n'a pas beaucoup d'intérêt, pour ne pas dire aucun. Ainsi Allah-Las fait parti de ces formations qui n'ont pas pu décrocher des années 60 au point qu'ils n'ont rien trouver de mieux que de faire un copier-coller qui n'étonne pas vraiment. Ce premier album est pourtant loin d'être à jeter aux orties. Les Allah-Las ont assurément du goût, une belle facilité dans la mise en forme mais ce n'est pas les prises de risques qui les étouffe. Voilà donc un disque qui s'écoute sans effort, soigné et dont les chansons ont ce côté vintage bien comme il faut mais est-ce qu'on a vraiment besoin de ça aujourd'hui ? Il y a bien un retour à ce fameux esprit vintage qui semble séduire au delà du raisonnable mais, bon sang de bois, est-ce qu'on pourrait, pour une fois, regarder devant nous au lieu de dérouler le tapis rouge à des types qui n'ont strictement rien inventé et qui n'inventeront jamais rien ? Vous faites ce que vous voulez mais pour moi ce groupe est aussi utile qu'un nouvel album de Johnny Hallyday. Ca ne fait que conforter ceux qui se morfondent dans les méandre du « c'était mieux avant » ne laissant aucune chance à l'avenir et à ce qui pourrait se faire. En soit les Allah-Las s'écoutent et peuvent même passer pour une petite curiosité mais, dans le fonds, ils sont un non évènement. Ce n'est pas une escroquerie parce que copier à ce point là, il ne peut y avoir tromperie sur la marchandise (même le clip de Tell Me (What's on Your Mind) est fait à la sauce 60's que ça en devient presque grotesque). C'est juste un gros retour en arrière, certes agréable, mais pas forcément utile.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 15-11-2012

A voir également :

http://allah-las.bandcamp.com/

?>