.:.Chronique.:.

Pochette

Breut, Françoiz

La chirurgie des sentiments

[Caramel Beurre Salé::2012]

|01 Bxl Bleuette|02 Marie-Lise|03 L'astronome|04 La gomme|05 Werewolf|06 L'ennemi invisible|07 Cabinet de curiosités|08 La chirurgie des sentiments|09 Michka Soka|10 Potron minet|11 L'éclat du jour|

Contrairement aux apparences, Françoiz Breut est quelqu'un de très occupée. Si on ne s'en tient qu'à son actualité musicale on peut légitimement penser que la dame aime prendre son temps. C'est oublier ses autres activités qui ne sont pas forcément annexes. L'impression de départ est donc forcément fausse. Il faut dire que A l'aveuglette remonte à 2008 et que Françoiz Breut laisse au minimum trois ans avant chaque sortie de disque. Mais, à chaque fois, recroiser sa route est un plaisir non dissimulé tant elle ne publie pas ses albums par hasard et ne le conçoit pas dans l'improvisation. Elle prend son temps, travaille à son rythme et cela a l'avantage de proposer des albums aboutit et bien construits. C'est toujours le cas avec La chirurgie des sentiments qui, bien qu'il parle de tout et de rien, possède ce charme inaltérable qui caractérise si bien la musique de Françoiz Breut. Ainsi, quinze ans après son premier album, le temps ne semble pas avoir de prise sur elle. C'est comme si on était au premier jour et que rien n'a fait baisser sa garde. Bien au contraire, elle est toujours aux petits soins pour ses chansons, petites mécaniques mélodiques douce amers qui portent amoureusement des paroles du quotidien et des choses de le vie. Elle a beau être entouré de Stéphane Daubersy, Shane Aspergen (Berg Sans Nipple), Nicolas Laureau (Don Niño) et Fabrice Laureau (NLF 3) c'est bien elle qui mène la barque. Elle ne se laisse pas manipuler mais, intelligemment, elle se sert des qualités de chacun pour les intégrer dans son univers. Un univers plein de délicatesse et qui a le soucis du détail. La chirurgie des sentiments n'est pas pour autant un disque scrupuleux, il est juste humain pour ne pas dire humaniste. Ceci étant La chirurgie des sentiments n'est pas le carrefour des bons sentiments. Il ne faut pas confondre. C'est une aventure pour les gens normaux qui ont autre chose dans le cerveau que la lobotomisation des esprits distillé de ci de là par des personnes aux intentions pas très clair. Françoiz Breut est encore et toujours cette bouffée d'oxygène qui nous fait retrouver le droit chemin.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 04-11-2012

A voir également :

http://www.francoizbreut.be/

?>