.:.Chronique.:.

Pochette

Digitalism

DJ-Kicks

[K7!::2012]

Digitalism a le vent en poupe. Et comme toute formation qui a le vent en poupe on vient naturellement vous chercher pour faire un mix dans une des séries à la réputation sans failles. Quoi de mieux donc que de faire partie de ceux qui auront réalisé un mix dans la série des DJ-Kicks ? C'est comme une sorte de consécration, une reconnaissance du groupe comme étant de ceux qui comptent dans les mouvances électroniques. Chacun jugera de la pertinence de la chose mais Digitalism joue bien désormais dans la cour des grands. Pour combien de temps là est la question. Il n'est pas question de se prosterner devant eux parce qu'ils ont intégré la sélection des DJ-Kicks. Quoi qu'il arrive on préférera toujours leurs albums que de simples mix aussi bons soient-ils. De fait, ce DJ-Kicks apparaît plus comme un objet récréatif qui ne résume aucunement les capacités du duo allemand. On en a ici qu'un aperçu qui bien qu'il intègre des morceaux du groupe (six en tout) ce disque n'est qu'un mix bien exécuté et cohérent. Il est en plus assez rassurant quand on voit les goûts assurés qui vont de Grauzone à Housemeister en passant par Alex Gopher à WhoMadeWho. Certes, ce mix ne changera pas radicalement la face du monde et c'est plus une friandise qu'un véritable acte de foi mais, intelligemment mené, sans trou d'air, il remplie largement son office. Avec cette œuvre de commande (parce que ce n'est rien d'autre que ça), Digitalism ne peut qu'asseoir sa notoriété, se donnant une image de groupe sur qui il faut compter. Mais est-ce que cela sera suffisant pour que Digitalism s'installe plus durablement encore. Ce DJ-Kicks n'est clairement qu'une étape. Une belle étape mais pas non plus ce qu'ils peuvent faire de mieux. La meilleure des réponse pour nous sera sans doute le véritable successeur à I Love You Dude nous parviendra.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 22-10-2012

A voir également :

http://www.dj-kicks.com/digitalism/

?>