.:.Chronique.:.

Pochette

Razika

Program 91

[Smalltown Supersound::2011]

|01 Youth|02 Why Have We To Wait ?|03 Vondt I Hjertet|04 Taste My Dream|05 Aldri|06 Nytt Pa Nytt|07 Eg Vetsje|08 Above All|09 Hvem Skal Tro Pa Deg Na|10 Middelalder|11 Walk in the Park|

Elles ont moins de vingt et leur musique à la grâce et la fraîcheur de leur âge. Comment voulez-vous que Joakim Haugland, patron du label Smalltown Supersound, n'ait pas fondu à l'écoute de ce que fait ce quatuor féminin qui nous vient tout droit de Bergen ? Avec un petit côté Slits, mais en un peu plus sage, Razika est encore l'un de ces groupes qui nous rappellent que le post-punk n'a pas eu qu'une seule incarnation et qu'en allant à l'essentiel on arrivait à se rendre plus enthousiasmant que n'importe quel faiseur de son. Ainsi, Program 91 ne casse sans doute pas trois pattes à un canard mais Razika a juste réalisé ici un sans fautes. Juste, bondissant, joyeux, rondement mené ce disque a tout bonnement tout pour lui. Bien entendu il faut déjà avoir pu apprécier ce genre d'indie pop par le passé pour mesurer à sa juste valeur un tel disque. Ici, il n'y a pas de concept à défendre, de grandes causes à soutenir, de réflexion esthétique poussée à l'extrême. Razika est dans une formule assez classique, sobre mais qui par un coup de baguette magique se voit touché par la grâce en délivrant onze morceaux impeccables, vivants et vibrants. Les groupes comme Razika qui arrivent à ce point à avoir cette sensibilité sont si rares désormais qu'il faut les chérir coûte que coûte. En fait, cela fait tellement de bien de les entendre alors qu'on nous propose toujours un peu les mêmes choses dans l'indie pop que Razika, l'air de rien, détonne par son côté ensoleillé, juvénile et insouciant. Pourtant, elles ne font rien d'extraordinaire qu'on ait déjà entendu mais elle le font formidablement bien sans faire le moindre faux pas. Disque jubilatoire, Program 91 est le genre de disque qui vous font regretter de ne plus avoir vingt ans. Mais, en l'espace d'un instant, on a bien cru à une cure de jouvence. D'ailleurs, ce n'est sans doute pas un hasard si cet album démarre avec un morceau qui s'appelle Youth...

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 16-10-2012

A voir également :

http://www.myspace.com/razika

?>