.:.Chronique.:.

Pochette

Pony Taylor

How to Fold Paper in Half Twelve Times

[Super Homard::2012]

|01 Videogame|02 Ultrabright|03 Troublemaker|04 Opinion Former|05 Sushi Beans|06 Leaving for Another Land|07 Summer Summer|08 Flying Close to the Sun|09 Into the Distance|10 Lovely Little Rupert|11 Everyday|12 Chasing Heroes (of Your Love)|

Quand on parle d'Avignon c'est plus souvent pour son festival de théâtre mondialement connu que pour ses musiciens. Et autant le dire tout de suite Pony Taylor n'est pas le genre de groupe à se complaire dans la branlette intellectuelle ou les poses arty. Il n'est donc pas forcément question pour Pony Taylor d'être les premiers de la classe, de jouer d'un égo sur-dimensionné et de se prendre pour ce qu'ils ne sont pas. Et c'est tant mieux parce que How to Fold Paper in Half Twelve Times, deuxième album du groupe, possède cette fraîcheur essentielle à tout disque d'indie-pop-rock qui souhaite se mouvoir avec légèreté et fluidité sans chercher un trop grande complexité. Simplicité est donc le maître mot ici mais simplicité ne veut pas dire facilité et Pony Taylor n'est pas dans un dynamique putassière. Même si ils ne vont pas bousculer nos habitudes il y a chez eux une justesse indéniable. En fait, on n'y croit pas tout de suite et on pense avoir affaire avec un groupe qui n'aurait jamais du sortir de son quartier. Cependant Pony Taylor vaut largement mieux. On se rend compte qu'ils possèdent un très bon background et que le classicisme de façade dont ils font preuve ne cache pas leur goût pour les mélodies alambiquées et les morceaux à rebondissements. Ce n'est peut-être pas très surprenant tout cela mais de bout en bout ce disque demeure impeccable. Pas une faute, pas une fois Pony Taylor trébuche ou peut donner l'impression qu'ils sont à bout de souffle. Pony Taylor n'est sans doute pas le groupe le plus aventureux qui soit mais il fait les choses incroyablement bien et on y croit franchement. Dans une tradition très anglo-saxonne Pony Taylor se sort du piège de la normalité. En fait, c'est un groupe presque comme les autres mais ils ont ce feeling supplémentaire qui fait qu'ils ne seront jamais dans le mauvais wagon.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 30-09-2012

A voir également :

http://www.superhomard.com/ponytaylor/

?>