.:.Chronique.:.

Pochette

Walters, Richard

The Animal

[Kartel::2009]

|01 Brittle Bones|02 Weather Song|03 All at Sea|04 Crawl Up to my Room|05 We Have Your Head|06 The Animal|07 Red Brick|08 American Stitches|09 True Love Will Find You in the End|10 Spirit of the Stairway|

Depuis 2009, Richard Walters n'a pas vraiment chômé. Pas moins de trois albums sont venus combler son quotidien en plus de ses activités dans d'autres formations. Il va donc de soi que le bonhomme n'est pas du genre à perdre son temps. Mais nous ? Sommes nous prêt à perdre le nôtre en écoutant un disque que l'on sait mineur (ou alors on l'estime comme tel) ? En fait, on ferait bien de ne pas trop le sous-estimer. Richard Walters n'est pas le dernier des sous fifres, song-writer efficace, peut-être un peu consensuel mais certainement pétri de bonnes intentions. The Animal, son premier album solo, n'est pas l'œuvre d'un néophyte et cela s'entend aisément. Racé, fort bien produit et rondement mené, ce disque a de belles qualités en plus de contenir de bonnes chansons. Mais à force de faire des morceaux qui ont la même couleur on a l'impression, à force, de tourner un peu en rond et son image de gentil garçon sentimental ne fait rien pour arranger les choses. Une trentaine de minutes de ballades acoustiques à la Tim Buckley (sans en atteindre la quintessence) et à travers des jardins anglais trop bien ordonnés sont la toile de fond de ce disque qui n'est pourtant pas sans saveur. Le vrai risque pour Richard Walters serait de glisser dangereusement vers des types comme l'insupportable James Blunt. Fort heureusement ses disques suivants n'ont pas sombré dans ce lamentable écueil. Ceci étant on n'a pas constater non plus de changements notables. Richard Walters reste quelqu'un de sympathique, rien de plus.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 24-09-2012

A voir également :

http://www.richardwaltersmusic.co.uk/

?>