.:.Chronique.:.

Pochette

Dora, Delphine & Half Asleep

You're Not Mad, You're Just Lonely

[We Are Unique ! Records::2012]

|01 In Search of Pure Language|02 From the Chapters to the Windows|03 And Suddenly I Remembered My Name|04 A song for My Loved One|05 Now Everything Is Quiet|06 You Don't Like to Be Touched, I'll Remember That|07 The Rupture Begins|08 The Schreber Waltz|09 Body and Soul Can Never Be Married|10 A Sweet Lament|11 Zelda|12 God Asks Us|13 I Can't Do Anything|

Si on suit le parcours des deux jeunes femmes que sont Delphine Dora et Valérie Leclercq aka Half Asleep on sait que You're Not Mad, You're Just Lonely n'est pas leur première collaboration. En effet, elles s'étaient déjà rencontré autour du projet Delphine Dora & The Unexpected dans lequel Jullian Angel les avait rejoints. Ici, le comité est donc plus réduit. Enfin, presque puisque Jullian Angel n'est pas absent de l'aventure ni même Thomas Boudineau qui viennent prêter leurs voix sur deux morceaux mais l'axe principal est bien celui qui est mené par Delphine Dora et Half Asleep. Pour ce disque, l'univers intimiste était de rigueur. Reprenant des textes de la dramaturge Sarah Kane, de Samuel Beckett, de Brian Evenson, de Daniel Paul Schreber, passant par des évocation de Janet Frame et de Zelda Fitzerald, le duo s'engage clairement sur le thème de l'aliénation mentale. Ce n'était d'ailleurs pas un mystère et elles annonçaient clairement la couleur. Et puis ça tombait bien puisque c'était un sujet qui leur était commun depuis fort longtemps. L'aliénation mentale a été maintes fois traité et ce sous plein de formes différentes. La musique n'est que l'une de ses représentation et l'une des tentatives de sa compréhension.

Il y avait mille et une façon d'aborder la chose. Delphine Dora et Half Asleep ont préféré le voyage intérieur, théâtre de la folie ordinaire et d'une schizophrénie silencieuse. Le duo fonctionne par saute d'humeur, avec des miniatures sonores mais qui, dans le fonds, ne sont pas vraiment désordonnés. La folie ce n'est pas forcément l'anarchie. A partir de ce moment là Delphine Dora et Half Asleep peuvent aller aussi loin que possible, défiant la logique et le raisonnable mais toujours avec cette fragilité, ce sentiment d'être toujours sur le point de non retour et de briser les derniers liens qui pourraient permettre le retour à la normalité. Pour autant, retourner à la normalité est-ce ce qui est vraiment souhaité ici ? Rien n'est moins sur. Les deux artistes restent sur le fil du rasoir et offrent ici un album labyrinthique qui n'a pas pour mission de donner une vision définitive de l'aliénation. Bien au contraire, You're Not Mad, You're Just Lonely a beau un caractère cloisonnant il est aussi une porte ouverte sur ce qui nous fait peur. Sorte de beauté primale, ce disque détruit les frontières de la normalité, poussant jusqu'à un territoire trouble mais terriblement envoûtant. Enregistré en peu de temps (cinq jours) You're Not Mad, Your'e Just Lonely est un joyaux épuré qu'il ne faut pas laisser s'enfuir.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 23-09-2012

A voir également :

http://delphinedora.bandcamp.com/

http://delphinedora.wordpress.com/

?>