.:.Chronique.:.

Pochette

AutoKratz

Self Help for Beginners

[Bad Life::2011]

|01 Opposite of Love|02 Becoming the Wraith (feat. Peter Hook)|03 Fireflies|04 Last Light|05 The Seventh Seal|06 Skin Machine|07 Kick|08 The Fallen|09 My Own Black Heart|10 R.I.S.E.|11 Their Gun|12 Every Little Scar|13 A-Train|

On avait déjà émis quelques doutes sur Animal, leur précédent disque, qui avait autant d'intérêt que ceux de David Guetta. Bon, ne soyons pas vache. Ce que peut faire AutoKratz est quand même un peu mieux construit mais, avec Animal, on était loin d'atteindre les plus hauts sommets. Pour Self Help for Beginners on pouvait espérer quelques améliorations. Hélas, cent fois hélas, ce ne sera pas vraiment le cas. Et ce n'est pas la présence de Peter Hook sur l'un des morceaux (Becoming the Wraith) qui changera la donne. On se demande d'ailleurs ce qu'il vient faire ici tant AutoKratz continue de multiplier les poncifs au point de provoquer chez nous une migraine carabinée. En fait, la désillusion n'est pas si terrible que ça. Nos nerfs avaient déjà été mis à rude épreuve avec Animal et on s'attendait à rééditer l'expérience avec pas mal d'appréhension. A ce niveau là on ne sera donc pas déçu. Self Help for Beginners est loin d'être un chef d'œuvre et leur électroclash est loin d'être ce qu'on a entendu de mieux dans le genre. D'ailleurs, ce dernier est un peu mort depuis quelque temps et AutoKratz nous fait que confirmer qu'il n'est pas prêt de se relever de sitôt. Le duo ne fait que creuser sa tombe encore un peu plus profondément à chaque qu'il sort un disque. Le pire c'est qu'ils sont capables de continuer comme ça pendant un bon moment, parce que figurez vous qu'il y en a qui trouvent qu'ils ont du talents. Ca fait froid dans le dos.

note : 4.5

par Fabien, chronique publiée le 19-09-2012

A voir également :

http://www.autokratz.com/

?>