.:.Chronique.:.

Pochette

Necro Deathmort

Music of Bleak Origin

[Distraction Records::2011]

|01 Jaffanaut|02 In Binary|03 Temple of Juno|04 Überlord|05 For Your Own Good|06 Devastating Vector|07 Blizzard|08 The Heat Death of Everything|09 Moon|

Surpris par le premier album de Necro Deathmort (This Beat Is Necrotronic) on pouvait se poser la question de savoir si cela fonctionnerait encore avec le second album. En tout cas The Beat is Necrotronic leur avait ouvert quelques portes leur permettant d'ouvrir pour les concerts d'Ulver et de Shining ainsi que d'avoir de très bon retour de la presse, enfin ceux qui ont bien voulu se pencher sur leur cas. Autant vous dire qu'en France, on n'a pas été nombreux. Poutant Necro Deathmort est un groupe des plus intéressant et ils nous le prouve à nouveau avec Music of Bleak Origin. Bien entendu la surprise ne fonctionne plus ici mais la magie nécrophile du groupe est toujours opérationnelle. Necro Deathmort est cette rencontre entre l'électronique aux drones pesants et au doom pas le plus noir mais suffisamment lourd pour qu'on leur prête pas de fausses intentions. En l'occurrence Necro Deathmort n'est pas un groupe parodique et au vu de This Beat Os Necrotronic et de Music of Bleak Origin qu'une force nihiliste a gagné le groupe dès ses débuts. Alors il est un peu curieux de voir le groupe attérir sur un label comme Distraction qui est plus dédié aux musiques électroniques, certes un peu tordues mais qui n'était pas forcément appelé à accueillir un groupe comme celui-ci. Mais peu importe, l'important est que Necro Deathmort puisse avoir une existence discographique digne de ce nom. Dans la lignée de son prédécesseur, Music of Bleak Origin est ce kadéiloscope sonore où les genres s'enchevêtrent pour mieux s'embrasser. Ce disque n'est pas le plus radical que la terre ait jamais porté mais ce n'est pas dans les objectifs de Necro Deathmore de pousser l'auditeur dans ses derniers retranchements. Non, ici l'effort est plus cérébral même si le groupe franchit un palier supplémentaire en serrant encore plus l'étau et en se montrant nettement plus oppressant. Leur troisième album vient juste de sortir. Je tremble d'avance avant de plonger dans un abysse encore plus profond.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 08-08-2012

A voir également :

http://www.myspace.com/necrodeathmort

?>