.:.Chronique.:.

Pochette

Chassol

X-Pianos

[Tricatel::2012]

Je suis embetté. Comment avoir un avis définitif (enfin, comme si on pouvait avoir un avis définitif) quand on vous envoie une moitié d'album ou plutôt une « sélection » du double album qu'est X-Pianos et que le dvd qui l'accompagne (en l'occurrence le film Nola Chérie) est aux abonnés absents ? Trente cinq titres et on ne vous en donne qu'à peine un tiers d'entre eux pour juger d'une œuvre visiblement complexe qu'on ne peut prendre à la légère. Et même le personnage de Chassol semble être en dehors des normes. Il l'annonce sans détour. Il souhaite harmoniser le réel. Vaste programme comme dirait l'autre mais Chassol, issu du conservatoire, composant pour le cinéma, la télévision, la publicité, collaborant avec Phœnix, Sébastien Tellier ou Alice Lewis, n'est pas le genre de bidouilleur à la petite semaine. C'est un peu frustrant du coup parce que les titres qui nous sont présentés ici sont tout à fait étonnant et rafraichissant. Ne croyez pas que quand il dit qu'il veut harmoniser le réel ce soit de la prétention ou de l'enfumage. En fait c'est bien ce qu'il se passe ici. Il reprend ce qui l'entoure et lui donne une consistance musicale. Cela n'a pas grand chose à voir avec l'expérience du field recordings. On en est même très loin. Non, Chassol orchestre le tout, faisant rencontrer Michel Magne, Michel Colombier, François de Roubaix, le jazz, la pop, le collage sonore et le sampling. Harmonie est donc bien le mot d'ordre et Chassol comprend dans cette idée que si l'harmonie implique l'encadrement cela n'empêche aucunement de voir nettement plus large que prévu et de laisser la création s'exprimer librement. Chassol ne se donne donc pas spécialement de limites mais il sait où il va et comment il y va. Il est surement la grosse curiosité de l'année et c'est encore Tricatel qui vout met un type pareil en lumière. Oui, messieurs dames.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 07-08-2012

A voir également :

http://www.chassol.fr/

?>