.:.Chronique.:.

Pochette

Lazarus, Damian

Get Lost 4

[Crosstown Rebels::2011]

C'est toujours un plaisir de retrouver Damian Lazarus. Tout simplement parce que le bonhomme est particulièrement doué et que son parcours n'a pas connu de mauvaises trajectoires. Ce nouveau mix nous conforte dans cette idée. Lazarus n'est pas de ceux qui débitent des mix bêtes et méchants qui finissent par vous donner une indigestion telle que vous n'allez jamais jusqu'au bout de ce qui tient lieu d'épreuve pour vos oreilles et votre intellect. Avec Lazarus c'est comme une assurance tous risques. Raffinement, intelligence, un goût sur, focalisant toutes les énergies sur une trame musicale richement dôté qui nous rappelle très justement que la musique de club n'est pas forcément celle qu'on passe dans les boîtes à péquenauds qui pullulent dans toutes les cambrousses. Je le dis d'autant plus facilement que j'en viens de la cambrousse. N'entendez pas par là que ce fait Lazarus est réservé à une élite. C'est bien le contraire que l'on constate quand on écoute ses productions. Ainsi un mix comme Get Lost 4 s'adresse à tout le monde tout en refusant de s'adonner aux plus bas instincts et à une musique saucissonnée. Triés sur le volet, les artistes ici sélectionné ne diront sans doute pas grand chose à la majorité d'entre nous mais on voit bien là que la musique électronique est toujours en mouvement, qu'elle se renouvelle et qu'elle parvient à garder un certain dynamisme même si on sait pertinement qu'il y a aussi beaucoup de choses dans ce secteur qui ne qui ne méritent aucunement qu'on s'y intéresse . Lazarus se fait alors le relais de ce dynamisme et croyez bien qu'il sait parfaitement prendre que le meilleur.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 27-07-2012

A voir également :

http://damianlazarus.com/

?>