.:.Chronique.:.

Pochette

Coph Nia

The Dark Illuminati

[Cold Meat Industry::2007]

|01 The End|02 The New Oath|03 Fire|04 Credo V|05 Sympathy for the Devil|06 Drinking to the Angel of the East|07 Religion|08 Hymn to Lucifer|

Cela fait un petit moment que nous n'avons pas eu de nouvelles fraiches de Coph Nia. Pas, en tout cas, depuis The Dark Illuminati qui est sorti en 2007. Ca remonte un peu. La formation d'Aldenon Sartorial n'a jamais eu une activité gargantuesque mais quand on se fait si rare on se doit à chaque apparition d'être irréprochable. Cependant, avec leur dernière livraison, Coph Nia est pour le moins moyen. The Dark Illuminati n'est pas un si mauvais album que cela mais quand on est présenté comme l'un des plus beaux joyaux du dark ambiant on ne pardonne pas trop les efforts un peu paresseux. Quoi qu'il faut relativiser avec ce disque. Il n'aurait pas été fait par Coph Nia on aurait sans doute été plus indulgent. En fait, The Dark Illuminati est un disque tout à fait classique de ce que le genre a pu générer pendant des années. Le groupe pousse même le vice jusqu'à faire trois reprises de Front 242 (Religion), des Rolling Stones (Sympathie for the Devil) et d'Arthur Brown (Fire). Si le disque remplit bien les critères définis par le genre on reste dans quelque chose d'assez classique qui ne se différencie pas beaucoup des autres productions. Divisé en deux parties, la première est une longue pièce sombre, macabre et fataliste qui offre peu de chance à de quelconques variations. On reste naturellement dans une noire tension dans la seconde partie mais on perd ce caractère quelque peu monolithique tout en gagnant en mysticisme. Mais voilà, de Coph Nia on attendait un peu mieux, quelque chose de plus intense, voire même de plus radical. On reste ainsi sur une impression mitigée où le sentiment qui se dégage est plus du domaine de la question que de la certitude. Serait-il possible que Coph Nia n'ait plus rien à dire et que le groupe ait déjà usé toutes ses cartouches ? C'est fort possible mais on ne sera sur que si Coph Nia sort de son trop long silence.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 25-07-2012

A voir également :

http://www.cophnia.com/Coph_Nia.html

?>