.:.Chronique.:.

Pochette

Herzfeld Orchestra

Midlife Poncho

[Herzfled::2012]

|01 King of the Hill|02 Midlife Poncho|03 Drums of Dawn|04 I Mean Love|05 Nightingale|06 Medication Will Be Fine|07 I Wanna Dance With You|08 Wish|09 Sunday Evening|10 Il y a |11 She Kissed my Forehead|12 See U|

Deux ans après un premier album fortement apprécié le collectif Herzfeld Orchestra se reforme pour un second opus qui fait largement parler de lui dans les chaumières. Et il y a de quoi puisque, comme chacun sait, le Herzfeld Orchestra regroupe une quinzaine de musiciens qui font parti de l'irréprochable maison Herzfeld. Ce qui était, au départ, un exercice récréatif s'est vite transformé en projet plus structuré et sérieux. Il n'était pas question de créer un monstre artistique qui n'aurait été qu'un ersatz autour d'un autre projet équivalent que fut This Mortal Coil. Ici, il n'y a pas de reprises mais que des compositions originales. Il faut noter qu'à la base le but d'Hezfeld Orchestra n'était que de reprendre les morceaux des groupes du label et rien d'autre. Se rendant compte des possibilités que la formation pouvait se dôter, il était alors dommage qu'elle reste dans la nostalgie de morceaux ayant déjà vécus même en leur offrant un beau check-up. Et bien leur en a pris car leur premier album, à l'image du label, fut unaniment salué par tout ce qui compte d'observateurs attentifs de la musique dite indie.

Ce second opus a du donc en faire baver plus d'un. Midlife Poncho est plus électronique que son prédécesseur et aussi plus féminin. Cela lui confère une sorte de féérie supplémentaire, certes avec son côté synthétique mais en ne perdant pas de vue que la section guitare/basse/batterie fait toujours partie du cœur du collectif. Ceci étant, on hésite parce que Midlife Poncho n'échappe pas à la comparaison avec son glorieux aîné. La question qui nous brûle les lèvres est de savoir si Herzfeld Orchestra a réussi à hausser le ton et dépasser l'excellence du premier album. En fait, la véritable erreur est de les comparer car nous avons vraiment affaire avec deux disques assez différent et qui ne se mettent pas sur le même pan de réalité artistique. Ceux qui regrettent déjà que Midlife Poncho ne soit pas un Herzfeld Orchestra bis font fausse route. Ce nouvel album garde néanmoins cette approche raffinée, cette constance dans l'écriture, et la production aux petits oignons de Vincent Robert. Midlife Poncho est donc un très bon disque mais ce n'est pas vraiment une surprise. Tout le monde s'y attendait un tant soit peu.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 29-06-2012

A voir également :

http://herzfeldorchestra.bandcamp.com/

?>