.:.Chronique.:.

Pochette

Morillion, John

Love it All

[3L Editions / MVS Records::2012]

|01 Alive|02 Scream it as You Mean it|03 Such a Light Soul|04 Fancy Cars|05 High|06 Love it All|07 Rat in a Trap|08 17|09 Winter|10 Morning Light|11 Falling|12 Sharing the Same Sun|13 Wake Up by Your Side|

John Morillion. Ce nom, un peu passe partout, m'a fait penser à celui de Moulineau, nom récurent, François Pignon de la BD, qu'on retrouve chez Vuillemin et ses Sales Blagues. Moulineau est son souffre douleur, l'abruti du village, celui qu'on manipule avec un plaisir sadique. Cependant, John Morillion n'est pas de ce genre là et il ne tient qu'à lui pour qu'il se fasse un nom. Et le meilleur moyen de s'en faire un est encore ce premier album à la très belle allure. Mais avant toute chose, il faut dire quelques mots sur John Morillion qui semble sorti de nulle part. Enfin, il ne fait que sembler car comme tout le monde il a une histoire. Son enfance partagée entre l'Angleterre, la France et les Etats Unis aura surement été un avantage certain pour sa sensibilité musicale mais ses débuts ont été des plus classiques. Ne se sentant pas spécialement à l'aise dans la vie de groupe Morillion prend le risque de s'engager seul et finit par se faire repérer grace à son myspace. On s'intéresse alors à lui, les concerts et un album lui sont proposés. Classique. Ceci dit depuis le temps qu'il écrit, John Morillion aurait pu en sortir plusieurs mais il n'est pas question pour lui de bruler les étapes.

Love it All est un album où le song-writing est d'une importance capitale et dance cet exercice John Morillion est quelqu'un de plutôt attentionné et qui emploie un ton des plus juste. Sa voix, loin d'être exceptionnelle reste très présente et s'impose naturellement à un rock acoustique aussi fluide que marqué par une belle fraicheur. Sur la forme, là non plus il n'y a rien d'exceptionnel mais John Morillion se distingue grâce à cette écriture jubilatoire, cette aisance qui fait que Love it All est un album de bonne stature. Alors est-ce que John Morillion sera l'une des révélations de cette année ? Pourquoi pas mais, en tout cas, nous avons bien affaire avec un type rudement intelligent qui sait manier la chose mélodique avec la maturité d'un vieux briscard. A coup sur il faudra le suivre de près car il y a clairement en lui quelque chose de grand et on sent bien que le bonhomme est capable d'aller loin. Mais encore faut-il qu'on lui en donne les moyens. Déjà Love it All sonne comme une première étape qui met en lumière un musicien à la sensibilité chaleureuse.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 01-05-2012

A voir également :

http://i-m.co/johnmorillion/johnmorillion/

?>