.:.Chronique.:.

Pochette

Naked

demo 2

[autoproduction::2003]

Naked vient de Poitiers et joue de la post emo pop core noise...Rien que ça me direz vous. Et bien, si effectivement cela peut impressionner, il faut dire que Naked évolue dans une mouvance emmenée par les américains de « Thursday », le courant emo à 2 chanteurs (celui qui chante doucement, et celui qui crie derrière). Désolé de tout casser avec mes clichés, mais c’est vraiment à cette scène que Naked me fait penser. Et ce n’est pas un mal. Leurs constructions de morceaux sont élaborées et solides. L’enregistrement n’a pas été bâclé, et pourtant, vu les structures...

Musicalement, on ne peut pas dire que Naked soit innovateur, mais on peut dire qu’ils font bien leur travail de groupe de rock mélodique musclé (pour éviter les gros clichés cette fois...). Ils ont puisé sûrement chez At The Drive In, Hot Water Music, Get up kids et se rapprochent de groupes français comme Gingerbread, Dead Pop Club et Sexypop. Ces 5 titres passent vite, sur des tempos rapides et décousus. L’interprétation est bonne, et les compositions, sans etre des plus imaginatives, possèdent leur quota d’originalité pour que l’on puisse apprécier le travail.

La voie est desormais ouverte, mais la scène française regorge de groupes de ce style...

note : 6

par dorian, chronique publiée le 16-09-2003

?>